Archipel Naoko


 
Comme vous avez pu le voir, nous avons changé la P.A car l'autre rencontrait des problèmes graphiques, j'espère que le changement ne vous dérangera pas trop. ^^

Partagez | 
 

 Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Dim 29 Mai - 15:07

Place centrale de Naoko, 11h34. Le marché bat son plein, les gens y font leurs achats pour le repas du midi. Au milieu de la foule, une jeune fille blonde tente de se frayer un chemin. Elle se faufile, tente d’atteindre l’étale du maraicher. Un sac de course dans une main, une liste de courses dans l’autre, et observe distraitement les légumes frais.
Elle a l’esprit ailleurs, les pensées dirigées vers une seule personne. Sa partenaire, sa protégée, son amie.

Erena.

Erena est mal en point. Fatiguée, épuisée, à bout de nerfs. Elle est totalement concentrée sur ses  projets, qu’elle en oublie même de dormir. Elle est comme ça, la demoiselle. Ce matin-là, elle s’est endormie à son bureau, sur des plans et d’autres papiers sans importance.

Kingyo soupire. Elle est sortie du miroir sans autorisation. Erena lui pardonnera. Elle l’espère, en tout cas. Et pour cela, elle ne doit pas faire de vagues. Ne pas attirer l’attention. Faire ce qu’elle sait faire de mieux : passer inaperçue.
Le visage totalement inexpressif, Kingyo se reconcentre sur les légumes. Mettant le bout de papier dans sa bouche pour libérer une de ses mains, et attrape un chou-fleur. Kingyo l’observe. Sa protégée devrait manger plus de légumes. Elle ne cesse de le lui répéter, elle devrait faire davantage attention à sa santé.

Kingyo soupire. Elle repose le chou. Mieux vaut se cantonner à la liste. La liste… Mais où a-t-elle de nouveau rangé cette liste ?


Dernière édition par Erena Schtumm le Sam 4 Juin - 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Dim 29 Mai - 19:21




Des gens étranges au marché

Erena/Kingyo - Ayumu Nakahara

Food. Food everywhere.







Pour une fois, Ayumu n'était pas en train de chasser. Elle faisait tranquillement ses courses, car oui, même un Hunter a besoin de manger parfois. Néanmoins, cela ne voulait pas dire qu'elle n'était pas sur ses gardes, à l’affût de la présence d'un monstre, et non armée. De toute façon, Ayumu ne sortait jamais sans au moins une arme au cas où elle tombe dans une situation où elle en aurait besoin.

La Hunter se promenait donc tranquillement entre les allées du marché, regardant avec envie la nourriture et faisant des pronostics sur ce qu'elle devait acheter. Ayant choisi la voie de Hunter, elle n'avait pas le temps de prendre un travail à côté pour financer ses dépenses, et vivait donc jour pour jour avec les économies qui lui restaient et l'argent qu'elle avait gagné en faisant des petits jobs qui se résumaient pour la majorité au travail d'un tueur à gage. Par conséquent, Ayumu ne pouvait pas se permettre de dépenser beaucoup d'argent et devait limiter ses envies, prenant uniquement le nécessaire pour survivre. C'était une vie dure, mais Ayumu avait fini par s'y habituer.

Elle était donc en train de regarder les légumes quand quelque chose tomba, captant directement l'attention de la Hunter. Tout de suite sur ses gardes, Ayumu chercha ce qu'elle avait vu tomber avant de se rendre compte que c'était juste un bout de papier. Elle le ramassa avec nonchalance et constata que c'était une liste de course. Rien à s'inquiéter donc.

Elle s'approcha de la personne la plus proche de la liste, assumant que ça devait être elle et tendit le papier.

- Je crois que tu as fais tomber ça, annonça-t-elle avec un air blasé.

Mais à peine eut-elle prononcée ces mots qu'une chose l'interpella. Il y avait quelque chose dans l'attitude de la fille qui lui faisait face qui lui donnait une sensation bizarre. Comme si elle n'était pas vraiment réelle.



CSS par Gaelle


_________________


Dernière édition par Ayumu Nakahara le Ven 3 Juin - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Dim 29 Mai - 20:15

« Je crois que tu as fais tomber ça. »

Kingyo se retourne lentement vers la voix qu'elle venait d'entendre. Devant elle, une jeune fille vêtue de noir et aux cheveux blancs lui tend un papier.
Le reflet se demande comment réagir. La remercier ? Oui, c'est sûrement ce qu'il faut faire. Lui sourire ? Probablement aussi, mais elle n'en voyait pas l'utilité. De toute manière, il sonnerait faux et vide. Vide comme l'est en réalité Kingyo. Car elle n'est qu'une enveloppe vide qui, par le fruit d'étranges circonstances, s'est vu octroyée le droit de se mouvoir indépendamment. Mais pour Kingyo, cela n'est pas naturel. Pour Kingyo, cela n'aurait jamais dû arriver. Et pourtant elle est là, dans le monde physique, le monde de sa protégée, de celle dont elle n'est que le reflet dans la glace.


« Merci. »

C'est donc d'une voix monotone et sans un sourire que le reflet s'adresse à la jeune fille. Elle tend la main, et se rend compte que le papier en question est la liste de courses. Comment a-t-elle fait pour le lâcher ? Bah, cela importe peu pour elle.

Que doit-elle faire à présent ? Continuer sa route, évidemment. Ne pas attirer l'attention. Rester discrète. Pour ne pas causer de problèmes.


« Bonne journée. »


Elle se retourne à nouveau. Rien n'est arrivé. Elle ne causera pas de problèmes.


Dernière édition par Erena Schtumm le Sam 4 Juin - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Lun 30 Mai - 14:11




Des gens étranges au marché

Erena/Kingyo - Ayumu Nakahara

Who are you ?







La personne faisant face à Ayumu répondit d'une voix monotone. Trop monotone. Comme si elle était dénuée de sentiments.

Cela augmenta les doutes qu'avait la Hunter sur la race de cette personne. Était-elle un monstre ? Une humaine ? Ou peut-être un robot, qui sait ?

Ayumu décida de la suivre, allant de stand en stand et faisant mine de s’intéresser aux articles présentés alors qu'elle surveillait du coin de l’œil « le robot » qui continuait ses courses. Pendant cette filature, elle réalisa que la personne faisait tout pour rester discrète, n'attirant aucune attention, si ce n'est celle de la Hunter, sur elle. Un comportement qu'Ayumu qualifia de suspect. Quel genre de personne faisait ses courses le plus discrètement possible ? Pourquoi ne voulait-elle pas qu'on la remarque ?

Absorbée par le comportement de cette personne, la Hunter délaissa complètement ses propres courses. Elle aurait toujours le temps d'acheter à manger plus tard, même si cela voulait dire se priver de quelques repas.

Puis le moment tant attendu arriva enfin. « Le robot » fini par arriver dans un endroit quasi désert, Ayumu n'attendit pas même une seconde de plus pour la rejoindre et se positionna derrière elle, dans un angle mort où aucune personne pourrait la voir. Elle sortit discrètement son poignard de son manteau et ,sans aucune intention de sa part pour la trahir, le mis sous la gorge du « robot ».

- Si j'étais toi, je ne ferais pas de mouvement brusque, murmura-t-elle à l'oreille du « robot ». Continue à ne pas attirer l'attention sur toi et peut-être que tu pourras vivre plus longtemps.

Ayumu pressa un peu plus son poignard sur la gorge de la fille.

- J'ai besoin que tu répondes sincèrement à cette question. Fais-le et je te libérerais. Tu n'es pas humaine, n'est-ce pas ?

Ce qu'elle faisait était risquée, elle prenait le risque de perdre son identité secrète d'Hunter, mais d'un autre côté, elle ne pouvait pas simplement la tuer alors qu'elle n'était pas sûre que cette personne était un monstre.



CSS par Gaelle


_________________


Dernière édition par Ayumu Nakahara le Ven 3 Juin - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Lun 30 Mai - 18:45

La lame du poignard sous la gorge de Kingyo est froid, la voix de la jeune fille qui s'adresse à elle l'est tout autant.

« J'ai besoin que tu répondes sincèrement à cette question. Fais-le et je te libérerais. Tu n'es pas humaine, n'est-ce pas ? »

Elle, humaine ? À vrai dire, elle ne s'était jamais vraiment posée cette question.
Kingyo, humaine ?
Un mince filet de sang coule le long de la lame de métal.
Kingyo peut saigner. Comme n'importe quelle créature vivante. Mais elle ne ressent pas la douleur. Ni physique, ni mentale. Est-ce que cela la rend inhumaine ?
Elle réfléchit un instant. Elle ne connaît pas le mensonge, elle ne voit pas non plus pourquoi mentir à cet instant.


Humaine... ?


« Certaines personnes diraient que je le suis. D'autres que non. Pense ce que tu veux. »

Le reflet ne voyait pas pourquoi elle devrait réfléchir à ce propos. Qu'elle soit considérée comme humaine ou non, cela ne change rien à ce qu'elle est.
Un problème plus important se dresse face à elle : quelqu'un l'a remarquée. Et elle craint à présent que cela ne se retourne contre Erena. Pourquoi d'ailleurs, cette demoiselle s'enquit-elle de savoir ce qu'est Kingyo ? Cette Archipel n'est-elle pas un refuge pour toutes les créatures, quelle que soit leur nature ?
Peut-être que... Peut-être que cette demoiselle peut le comprendre ? Pourquoi sinon serait-elle venue à Naoko ?


« Objectivement, il serait dangereux de continuer sur cette voie-là, disait une voix sérieuse dans le crâne du reflet.
- Tu rigoles ?!, s'exclame une autre, furieuse. Elle nous menace, à nous de lui rendre la monnaie de sa pièce !
- La violence ne résoudrait rien, DJ
, murmure une voix amusée. Pourquoi ne pas nous poser et discuter ?
- Oh ouiiiiiii !
, s'écrit une quatrième, manger des sushiiiis, ça résout touuus les problèmes ! »


Kingyo fit taire les voix bruyantes, et reprit la parole, à l'adresse de son agresseur.

« J'ai répondu en toute franchise à votre question, mademoiselle. Pouvez-vous me laisser à présent, comme promis ? Je vous assure que, comme vous, je ne tiens pas faire de vagues. »

D'un doigt, Kingyo repousse doucement le couteau loin de sa gorge, avant de se retourner vers la jeune fille.
Elle plonge ses yeux bleus mais vides dans ceux de son interlocutrice.


« Si vous voulez bien m'excuser. »

Elle s'incline poliment, et passe tranquillement à côté de la demoiselle, ses sacs de courses dans les mains, prête à rentrer à l'hôtel.


Dernière édition par Erena Schtumm le Sam 4 Juin - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Ven 3 Juin - 23:02




Des gens étranges au marché

Erena/Kingyo - Ayumu Nakahara

More than a shadow and less than a soul.








C'était la réponse la plus obscure possible. « Le robot » avait-il été obligé de répondre en énigme ? Sérieusement, pour qui elle se prenait ? On était humain ou on l'était pas, il n'y avait pas de « Humm... ça dépend ».
À moins que...
Peut être que cette fille était rongée par la culpabilité ou bien qu'on l'avait rejeté de la société au point qu'elle ne se considérait plus vraiment en temps qu'humaine. Cela pourrait être possible. Même si Ayumu avait une haine infinie pour les monstres, elle reconnaissait parfois le fait que certains humains n'étaient pas mieux. Il était probable que cette fille est été une victime de ce genre de personnes.
Elle pourrait être également une Hunter. Elle même ne se considérait plus vraiment en temps qu'humaine à des moments. Elle se faisait plus penser à une ombre, tuant sans merci les monstres qui croisaient son chemin.
Alors peut être qu'en donnant cette réponse, la fille sous-entendait l'une de ces deux options.
Ou sinon, elle était un monstre et se moquait totalement de la Hunter.

Voyant « le robot » partir tranquillement avec ses courses, Ayumu grinça des dents.

- Il va me falloir bien plus d'informations si tu souhaites réellement que je te libère.

La Hunter rattrapa la fille et lui bloqua le passage, son poignard menaçant d'entailler la fille aux moindres mouvements suspicieux.

- Et si on parlait du fait que tu ne veux pas attirer l'attention sur toi ? Pourquoi fais-tu cela ? Quel secret caches-tu ?



CSS par Gaelle


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Sam 4 Juin - 11:58

Trop de questions. Cela n’intéresse pas le reflet. Kingyo soupire.

« Pourquoi je ne veux pas attirer l’attention ? Cela ne m’intéresse pas. Et cela causerait trop de problèmes… à tout le monde. Peux-tu le comprendre ? Pourquoi je fais cela ? N’en ai-je pas le droit ? Quel secret je cache… Je ne peux pas en parler. »

Kingyo tourne les yeux vers la jeune fille. Elle n’aimera pas cette réponse, elle en a bien conscience. Peu de personnes apprécient de discuter avec le reflet, d’ailleurs. Mais cela lui va. Car elle n’aime pas tellement parler.

« Alors laisse-moi lui parler, à cette gonzesse ! »

Kingyo ferme les yeux. Peut-être DJ pourra-elle régler cette situation. Elle la laisse donc prendre le contrôle de son corps, s’isolant au fond de son esprit.

« Tu viens d’empirer la situation, réplique posément la voix calme. »

Chnops a peut-être raison aussi. Enfin, advienne que pourra.
Le regard de Kingyo change immédiatement. Un étrange sourire se dessine sur son visage.


« Et si je te dis que j’peux pas en parler, arrête de poser des questions inutiles. Si tu veux me tuer, essaye un peu pour voir. Et sinon, je me casse. J’ai pas de temps à perdre avec une gamine. »


DJ vient effectivement d’empirer la situation.


Dernière édition par Erena Schtumm le Mar 7 Juin - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Mar 7 Juin - 18:38




Des gens étranges au marché

Erena/Kingyo - Ayumu Nakahara

Why can't you just die already ?
/!\ WARNING /!\
Violence








Encore une fois, « le robot » répondit d'une façon complètement obscure qui embrouilla légèrement la Hunter. Cette dernière la fixa avec un regard noir et pressa encore plus la lame sur la gorge de la fille. Ayumu allait lui ordonner de donner une réponse claire quand le « robot » ajouta quelques minutes plus tard qu'elle ferait mieux de la tuer au lieu de poser des questions inutiles, changeant radicalement de comportement.

- Si tel est ton souhait.

Sans plus attendre, la Hunter trancha la gorge de la fille, son sang giclant sur le visage sans émotion d'Ayumu. Elle en avait eu assez d'essayer de déterminer la race de cette personne, si cette idiote ne voulait pas répondre correctement, elle devait en subir les conséquences.
Avec un geste de dégoût, elle l'écarta de son chemin, et essuya le sang sur son visage. Pour une fois, Ayumu avait perdu patience. Elle n'avait pas attendu d'être sûre que la personne soit un monstre ou un humain avant de lui trancher la gorge, elle avait juste voulu que ce ridicule interrogatoire se termine.
La Hunter commença à partir de son côté quand elle réalisa qu'il manquait quelque chose dans cette scène. Les bruits. Généralement, quand quelqu'un se faisait trancher la gorge, il y avait toujours le son de la personne suffoquant dans son propre sang, suivit par le bruit sourd du corps qui tombe sur le sol. Mais dans ce cas-ci, il n'y avait rien eu.
Ayumu se retourna lentement pour finir par constater le pire. Le « robot » était toujours debout et semblait ne pas se soucier du fait d'avoir eu la gorge tranchée. Pendant un court instant, elle regarda la chose avec des yeux écarquillés et bouche-bée avant de reprendre ses esprits.

- Pourquoi tu n'es pas morte ?

Elle venait de dire cette phrase à haute voix, mais elle disait ça plus pour elle même que pour la chose.



CSS par Gaelle


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Mar 7 Juin - 19:10

La froide lame tranche la gorge du reflet. Le sang coule, longuement, le long de son cou. Le sang chaud, poisseux, à l’odeur tellement désagréable. DJ reste debout. Elle ouvre la bouche, elle voulait lancer une pique, faire peur à la jeune fille, mais Kingyo ne lui en laissa pas l’occasion.
DJ faisait trop de vagues. Et Kingyo veut empêcher que celles déjà produites ne s’écrase trop violemment sur le rivage fragile que représente Erena.

Après avoir laissée la surprise passer du côté de l’assassin, Kingyo se retourne, arborant à nouveau ce regard froid, la lueur de violence rapidement dissipée.


« Je suis désolée. Je ne voulais pas que tu vois cela. »

Kingyo porte la main à sa gorge tranchée. Le spectacle doit être plutôt moche, elle en a conscience. Après tout, ce n’est pas la première fois qu’il y a un trou béant dans son cou. Elle a déjà eu ses organes pendouillant sur le sol. Elle a également failli perdre sa tête, qui est restée accrochée à la manière de Nick-Quasi-Sans-Tête (une référence qu’elle tient de sa protégée).

« Hum… Je ne peux plus sortir, maintenant. »

Elle ne peut plus se mêler à la population. Elle se distingue trop. Elle causerait des problèmes à la fois à Erena et à la jeune fille. Alors comment régler ce problème délicat ?
Cacher la blessure ? Il y a trop de sang pour cela.
Se cacher elle-même ? Mais où ?
Retourner dans le reflet ? Pour cela, il faudrait d’abord trouver un miroir suffisamment grand pour qu’elle puisse y entrer.
Elle arrête de réfléchir un instant. Elle n’a plus entendu la jeune fille depuis un petit moment. Elle doit être vraiment surprise. Elle l’attaquerait peut-être encore… Que doit faire Kingyo ?
Elle ne peut pas bouger. Un geste serait sûrement interprété comme un danger. Alors, que dire ?

« Ooooh ! J’l’ai trouvée ! »

Cette voix étouffée, Kingyo la connait. Et Kingyo sait que la demoiselle en face d’elle ne peut pas l’entendre.
Sasori… ? Ce qui signifie qu’
elle n’est pas loin.

Dans la lumière de la ruelle, une ombre se dessine sur le sol, et une silhouette en contre-jour également. Silhouette qui s’approche d’un pas rapide. Et qui arrive à quelques mètres du reflet et de la jeune fille en noir.


« Qu’est-ce que… »

Erena porte la main à sa bouche. Le choc, la surprise et la colère se lit dans son regard. Colère bien entendue destinée au reflet. Elle tourne alors la tête vers la demoiselle, toujours muette.
Kingyo se demande alors… Comment va-t-elle réagir face à « l’original », face à cette personne dont l’apparence est tellement similaire au reflet (ce qui est normal, en même temps) ? Et si elle tentait de la tuer ?
Kingyo se prépare à intervenir, pour protéger Erena qui, elle, est tout-à-fait vulnérable et, bien sûr, mortelle.

_________________
(Merci Ayumu ! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Ven 10 Juin - 15:20




Des gens étranges au marché

Erena&co - Ayumu

Too many people in here.







Alors qu'Ayumu pensait que ça ne pourrait pas être pire, une autre personne s'ajouta au tableau. Une personne qui ressemblait beaucoup trop au « robot ». À vrai dire, c'était la copie conforme du robot. Il n'y avait que deux raisons logiques à cette histoire. Soit elles étaient jumelles (mais tout de même, généralement, les jumelles ne s'habillaient pas de la même façon), soit l'une d'entre elle était une métamorphe qui avait pris l'apparence de l'autre.

Pendant ses chasses, la Hunter avait rencontré un bon nombre de monstres, dont certains d'entre eux étaient des métamorphes, des personnes capables de changer d'apparence comme bon leur semblait, faisant d'eux des êtres compliqués à tuer. On ne savait jamais vraiment qui était l'original et qui était le monstre.

Mais compte tenu des événements précédents, Ayumu aurait mis sa main à couper que le « robot » était le monstre. Aucune personne normale n'aurait pu survivre après s'être fait tranché la gorge.

Une autre information qu'il fallait retenir sur les métamorphes, c'est qu'ils avaient la fâcheuse habitude de tuer l'orignal pour éviter des scènes gênantes où l'original se trouve au même endroit que le métamorphe. La Hunter devait donc protéger la nouvelle venue du mieux qu'elle le pouvait
.
Sans plus attendre, Ayumu bondit entre les deux copies, faisant de son corps une barrière. Elle leva son poignard à la hauteur du visage du « métamorphe » et lui dit d'une voix menaçante.

« Au moins, maintenant je sais que tu es un monstre. Je ne vais pas te laisser partir, et encore moins te laisser t'approcher de cette fille. »



CSS par Gaelle


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Sam 11 Juin - 8:59

Kingyo est en sang. La gorge tranchée. Une flaque rouge se trouve sous ses pieds. Qu’est-ce qu’elle a fait ? Qu’est-ce que l’autre fille lui a fait ? Je ne comprends pas. Si je le pouvais, je tournerais le dos à cette scène et m’en irait le plus loin possible. Mais je ne peux pas. Mais je ne sais pas quoi faire non plus. Alors je reste plantée là.
Et soudain, la jeune fille vêtue de noir se dresse entre mon reflet et moi-même, et menace Kingyo.

Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Je vois le poignard dans la main de l’inconnue, la lame brillante recouverte de sang. Le sang de Kingyo, à coup sûr.

Qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Kingyo avance d’un pas, mais le regard assassin de la jeune fille la dissuade d’en faire un autre. Elle ouvre la bouche, elle voulait parler, mais je secoue discrètement la tête. Elle a fait assez de dégâts comme cela, c’est à présent à moi de régler cette histoire. Après tout, je suis responsable des actes de mon reflet. Si elle fait des bêtises, j’en paierais les conséquences. Kingyo comme Sasori le savent. Et malheureusement, ça ne les empêche pas de faire n’importe quoi, malgré le fait que cela parte souvent de bonnes intentions.
Je le sais, je le sais bien, mais j’en arrive à un point où je ne peux plus supporter leurs actes immatures.

Qu’est-ce que je dois faire, à présent ? Qu’est-ce que je dois dire ? Je risque de me faire poignarder si je réponds mal. Ma main n’arrête pas de trembler. Finalement, j’arrive à la lever, et la pose doucement sur l’épaule de l’inconnue. Je continue de trembler. De peur et de colère.

« Ex… Excuse-moi. »

Je bégaye, rougis, baisse les yeux pour les relever ensuite vers le visage de mon interlocutrice.

« Je… Tu fais erreur. Je… Je la connais, elle ne fera rien, ne t’inquiète pas. Elle… Malgré les apparences, elle est inoffensive. Et… Euh… Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais… Est-ce qu’on ne pourrait pas juste… en discuter ? »

J’enlève à nouveau doucement ma main de son épaule, et d’une petite voix anxieuse, je reprends.

« S’il-te-plait ? »

Faites qu’elle comprenne. Faites qu’elle baisse son poignard. Faites qu’elle accepte.

_________________
(Merci Ayumu ! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Sam 11 Juin - 13:33




Des gens étranges au marché

Erena - Ayumu

I'm not a monster.







Surprenant la Hunter, la personne qui se trouvait derrière elle prit la défense du monstre, plaidant que la chose ne lui ferai pas de mal, qu'elle était inoffensive. Ayumu grogna intérieurement. Il avait fallu qu'elle tombe sur quelqu'un qui était pour la cohabitation monstre/humain.

Depuis la création de cette archipel, nombreux étaient les gens qui pensaient que les monstres et les humains devraient vivre en harmonie, si ce n'est même de tous devenir ami, dansant et chantant des chansons de paix en se tenant la main. Une vision beaucoup trop utopique qui avait rendu la vie dur aux Hunters, maintenant devenu des parias. Pourtant, ils avaient raisons. Les monstres étaient dangereux. Pourquoi personne ne voulait voir la vérité telle qu'elle était ? La paix était impossible entre les deux camps.

L'attitude apeurée de la jeune femme énerva également Ayumu. Ce n'était pas elle dont il fallait avoir peur. Elle essayait juste de protéger les humains en tuant les monstres. Pourtant, on la regardait comme si c'était le monstre. C'était injuste.

Tout de même, une part de l'esprit de la Hunter ne pouvait s'empêcher de penser que peut-être que la jeune femme n'avait pas peur d'elle, mais du monstre ; que peut-être, le monstre détenait la jeune femme en otage et que cette dernière avait peur des conséquences si jamais elle décidait de se ranger du côté de la Hunter. Ce scénario était peu probable mais Ayumu espérait tout de même qu'il puisse être vrai, que pour une fois, ce n'était pas d'elle qu'on avait peur.

« Tu ne devrais pas t'interposer. C'est un monstre. Elle n'hésitera pas à te blesser au moment opportun. »

En disant cela, la Hunter espérait que la jeune femme abandonnerait l'idée de protéger le monstre, sinon... Sinon, elle n'aura pas d'autre choix que de l'éliminer aussi.



CSS par Gaelle


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Sam 11 Juin - 17:22

C’est un monstre… Kingyo ?
Non, je suis le monstre.
Des souvenirs remontent à la surface, après les mots prononcés par la jeune fille.

Je me souviens… De la petite pièce aux murs recouverts de miroirs. Je me souviens de cet homme et de cette femme qui m’interrogeaient. Je me souviens que l’homme voulait me frapper, pour me faire avouer le… Je me souviens de son poing, arrêté à deux centimètres de mon visage grâce à l’intervention de cette personne qui m’est si semblable. Je me souviens de ce premier regard que j’ai échangé avec Kingyo.
Oui, à l’époque, je ne savais pas que mon reflet était indépendant. Ni même mon ombre.
Je me souviens des paroles de l’homme, de ses mains puissantes saisissant mes mains menottées. Je me souviens de son ton acerbe et cruel me traitant de monstre, de démon, d’erreur de la nature. Je me souviens de la froideur de la cellule dans laquelle il m’a jeté, et de la froideur du regard qu’il m’a adressé.

Oui, tant de souvenirs réveillés par un seul mot… Monstre. Oui, et tant de colère enfoui qui se réveille à son tour.

Je m’interpose alors entre la femme et mon reflet. Je fais barrière avec mon corps et mes bras, et parle d’un ton froid mais légèrement tremblant.

« Le monstre ? Le monstre ? Kingyo n’est pas un monstre. JE suis le monstre, ici. »

Pourquoi est-ce que je dis ça ?

« Alors arrête de la juger, tu ne la connais pas, et tu ne me connais pas. »

Pourquoi est-ce que je dis ça ?

« Je suis le monstre, alors si tu veux te débarrasser de l’erreur de la nature que je suis, je te souhaite bonne chance. »

Mais qu’est-ce que je raconte ?!

« Bravo gamine, tu viens de signer ton arrêt de mort ! »


Après avoir prononcé ces mots, Sasori éclate d’un rire bruyant et joyeux, et se prépare à intervenir. Dans mon dos, je sens Kingyo se crisper. Et moi, je recommence à trembler, mais en gardant un visage grave.

_________________
(Merci Ayumu ! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 20
Messages : 103
Points R.P.G : 6576
Date d'inscription : 03/04/2016
Localisation : Dans votre congélateur


Carnet
En couple avec: Lucy Taylor
Camp: Humain
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Sam 11 Juin - 23:07

Quelques jours s'était écoulé depuis ma sortie d'hôpital, j'avais encore quelques bandages autour de la tête et je m'était décidé à sortir encore, c'était pas prudent mais bon j'ai jamais écouter les médecins comme n'importe qui de manière général. Sauf Lucy qui avait des arguments frappants, enfin bref, je reprenait mes esprits que je vit Erena au loin, il y avait du monde mais je la reconnaissais bien maintenant ! J'avais encore toutes mes facultés, enfin je croit, bref elle semblait pressée alors je commençait à la suivre pour l'aborder puis soudain, elle semblait s'engouffrait dans une ruelle à un coin de rue. Je plissais des yeux et je m'approchait discrètement, soudain j'entendait des voix, j'écoutait alors en me collant au mur pour savoir ce qu'il retournait des discussions. Après un long moment je serrait les dents...merde, si c'était bien ce que je croyait Erena était en très mauvaise posture, je devait improviser un plan, bon j'avais pas le temps ! vite ! je devait agir, je sortait rapidement de mon coin avant de prendre ma voix chaleureuse et de tousser l'air innocent en m'engouffrant aussi dans la ruelle.

- Excusez moi, puis-je participer à la fête ? Voyez vous, cette jeune fille aux boucles blondes est ma cousine, comprenez que je ne peut décemment pas vous laisser toucher à l'un de ses cheveux impunément.

Je souriait en coin et je m'avançais, les bras le long du corps, en aucune manière une quelconque hostilité pouvait être détecté sur les traits de mon visage, ma voix elle par contre était ferme.

- Pardonnez moi si je me trompe, j'ai prit la peine d'entendre un bout de votre conversation, les monstres vous sont-ils à ce point horrible que vous souhaitez les tuer froidement ? Moi je suis un humain, et en tant que tel je peut vous certifier une chose : Les êtres humains SONT les véritables monstres. Ma cousine est également humaine, seulement elle comme moi, faisons partie d'un groupe d'humains possédant des pouvoirs, vous voulez des explications ? Allez voir sa avec le gouvernement, vous voulez des preuves de mes dires ? Ceci pourra peut-être vous convaincre.

Je m'avançais, tandis que je sortait de la poche de ma veste une petite carte étudiante, avec ma photo, le nom du lycée Chizu présent dessus ainsi que la petite puce électrique, tout semblait indiqué que j'était étudiant au lycée humain, tandis que je tendait la carte à l'étrange personne vêtue de noir.

- Bien évidemment, vous pouvez choisir de ne pas me croire, vous pouvez aussi choisir de me tuer et de tuer ma cousine, mais dans ce cas la mon absence sera remarquée, il y aura des enquêtes, tuer un humain ne vous causera réellement aucun problème ? Dans ce cas la, ce ne serait pas vous le monstre ? Mais vous voulez savoir la plus grande qualité humaine ? Les humains n'abandonnent jamais ceux qui leurs sont chers, et pour vous apporter une nouvelle preuve c'est ce qu'Erena à fait en s'accusant de la sorte.

Je sourit doucement et pose ma main chaleureusement sur l'épaule d'Erena tandis qu'à mon tour je me place entre la femme vêtue de noir et mon amie, je reste néanmoins concentré en regardant la femme en noir dans les yeux.

_________________


Froid comme la glace ? Tout dépend de qui vous êtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Dim 12 Juin - 14:15




Des gens étranges au marché

Erena - Kaito - Ayumu

You couldn't be more wrong.







En l'espace de quelques minutes, tout vira au cauchemar.

La jeune femme prit la défense du monstre. Elle préférait mettre sa vie en danger plutôt que de laisser la Hunter supprimer cette erreur de la nature. Puis la jeune femme déclara que c'était elle le monstre. Ayumu s'était-elle trompée dans son jugement ? Non, cela ne pouvait être possible, l'autre avait eu la gorge tranchée et n'avait eu aucune réaction, c'était forcément un monstre. Alors... Se pourrait-il qu'il y est deux monstres ?

Le cerveau de la Hunter tria ses informations en quelques secondes, mettant celles qu'elle trouvait les plus importantes en corrélation, arrivant ainsi à cette conclusion : elle n'avait pas affaire à un métamorphe mais à deux monstres dont elle n'avait jamais entendu parler. Comment l'éliminer si l'un d'entre eux ne réagissait pas après s'être fait tranchée la gorge ? Meilleure hypothèse : la jumelle, celle qui est arrivé après, est plus fragile et il est probable qu'avec sa mort, l'autre meurt également.
Le but était donc devenu maintenant très simple : tuer celle qui lui faisait face.

Malheureusement, Ayumu n'eut pas le temps de faire un seul geste car une autre personne arriva et pris la défense des deux monstres. À croire qu'ils s'étaient tous passer le mot de venir dans cette ruelle.

La dernière personne arrivée était un jeune homme qui prétendit être le cousin de la jeune femme et être humain tout comme cette dernière, il présenta même sa carte d'étudiant du lycée Chizu pour appuyer ses dires.

Cela ne pouvait être possible. Comment la Hunter pourrait-elle sortir de cette horrible situation ? Si elle les laissait vivre, elle perdrait son identité secrète d'Hunter et si elle les tuait, elle allait contre ces principes de ne pas tuer d'humains et elle sera recherché pour meurtre, la disparition d'un élève du lycée humain ne pouvant pas passer inaperçu.

Et puis... Le jeune homme avait prononcé les mots horribles qu'elle espérait ne jamais entendre. « Dans ce cas la, ce ne serait pas vous le monstre ? » . En lui disant cela, c'était comme s'il avait plongé une dague dans le cœur d'Ayumu. Non, je suis humaine. J'essaye de vous protéger.
Mais le faisait-elle vraiment ?

Resserant son emprise sur son poignard pour penser à autre chose que cela et ainsi s'empêcher de verser une larme, la Hunter fixa les trois personnes avec un regard empli de haine.

« Vous avez tord. Les monstres sont le réels danger. Vous pensez sans doute que la cohabitation montre/humain est la meilleure chose au monde, mais ça ne l'est pas. Les monstres sont là pour une seule chose : détruire le bonheur des humains. »



CSS par Gaelle


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Lun 13 Juin - 8:56

Kaito vient de sortir de nulle part. Il prétend que je suis sa cousine. Alors c'est moi ou cette histoire part très loin ?! Un moment sonnée par cette apparition soudaine et par les dires de mon nouveau « cousin » je reste silencieuse, regardant à tour de rôle Kaito et la jeune fille vêtue de noir. Et je vois son regard, qui arrive à me donner un frisson.
Je hais ce genre de regards. Le regard de ceux qui sont incapables de comprendre une chose : les monstres sont des êtres vivants, comme les humains, comme les animaux. Je hais ceux qui pense l'humain supérieur à tout, ceux qui pensent qu'une vie humaine vaut tellement plus qu'une autre.
Je serre les poings. Oui, j'ai côtoyé tant de monstres dans l'autre monde, et tous ne sont pas assoiffés de sang, loin de là. Mais pourquoi est-ce que les humains sont incapables de le comprendre ?
D'une voix blanche, mais dénuée d'hésitation, je réponds à l'affirmation de la femme.

« Je suis désolée de te le dire ainsi, mais tous les monstres ne sont pas un danger. Ils sont vivants, ils ont une famille, des sentiments. Ils attaquent les humains ? Et nous alors, nous tuons aussi froidement nos semblables, pendant les guerres. Ils chassent les humains ? Ne faisons-nous pas la même chose avec les animaux : nous les élevons pour leur viande, pour leur peau. Pour les monstres, nous sommes semblables aux animaux. Tu dis que les monstres veulent détruire notre bonheur, mais as-tu déjà pensé à leur bonheur que les humains détruisent aussi froidement ? »

Je respire un bon coup, en essayant de calmer les battements incontrôlables de mon coeur. Des larmes me montent également aux yeux, comme à chaque fois où je dois argumenter des propos délicats, que je dois affirmer ma position. Je déteste ça. Je dois me calmer. Parler sans réfléchir n'apporterait rien de bon. Je ne veux pas non plus blesser la jeune fille en face de moi. J'en ai sûrement déjà trop dit. Je reprends alors, sur un ton un peu plus amical, en lançant un petit coup d'œil à Kaito.

« Oui, comme mon... cousin le dit, je suis humaine. Je suis une humaine qui est devenue un peu différente assez récemment. Et ce sont des humains qui m'ont classé dans la catégorie « erreur de la nature » lorsqu'ils l'ont découvert. Et à l'époque, moi-même je ne savais plus quoi penser. Mais d'autres créatures m'ont accueillie à bras ouverts. Et j'ai appris à les connaître, à comprendre leur logique. Et même si je condamne les attaques contre les humains lorsqu'elles ne sont réalisées que pour le plaisir de tuer, j'accepte - même si cela me laisse un sentiment de frustration - les attaques envers mes semblables lorsqu'elles sont... nécessaires. Toutes les créatures tentent de survivre comme elles le peuvent, dans ce monde. »

Je baisse les yeux un instant. Mais fermer les yeux sur tout cela, n'est-ce pas de la lâcheté ? Ils tuent mes semblables pour les manger. Ils auraient très bien pu s'en prendre à moi aussi. Et à ma famille ? Je sais que s'ils s'en prenaient à ceux à qui je tiens, je les détesterais sûrement aussi. Alors mes belles paroles ne sont peut-être rien d'autre que des illusions que je me suis créée. Mais malgré tout...

« Je crois en la cohabitation. Pas seulement parce que je suis à présent cataloguée comme un monstre, mais parce que cette île a été créée dans ce but. Parce qu'il y a des gens qui y croit aussi fermement et qui veulent en donner les moyens au monde. Et moi je pose cette question : Ne serait-il pas temps de briser le cercle de haine qui emprisonne les humains et les monstres ? »

Je relève les yeux vers la jeune fille, et la regarde pour la première fois véritablement dans les yeux.

_________________
(Merci Ayumu ! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 20
Messages : 103
Points R.P.G : 6576
Date d'inscription : 03/04/2016
Localisation : Dans votre congélateur


Carnet
En couple avec: Lucy Taylor
Camp: Humain
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Lun 13 Juin - 15:15

Je restait la, d'un air concentré sur la personne face à moi, je ne faisait aucun mouvement, restant malgré tout à l’affût, j'écoutait ce que les deux jeunes filles, face et derrière moi avait à dire. Après tout, moi j'était la pour parler et non pour me battre, c'était trop risqué et surtout je ne serai plus crédible dans mes arguments, la jeune fille en noir était clairement contre toute idée de cohabitation tandis qu'Erena elle était pour, face à tout cela je prit de nouveau la parole en regardant la jeune fille en noir.

- Mademoiselle, écoutez, je suis désolé si je vous ai peiner, ce n'était pas la mon objectif, mais je voit bien que vous prenez l'intérêt humain très à coeur, je voit bien que vous n'approuvez pas la cohabitation, mais prouvez moi que j'ai tord alors. Prouvez moi que vous n'êtes pas ce que vous chassez, la plus grande qualité de l'homme est justement son humanité. Faites preuve d'humanité en épargnant cette jeune fille qui n'a fait aucun mal à qui que ce soit. Elle est née humaine, elle est comme vous et moi, la seule différence est qu'un beau jour elle à reçu des dons surhumains par un caprice du destin...mérite-t-elle la mort pour sa ?

Je souriait doucement en regardant la jeune femme devant moi, je n'avait aucune intention hostile, clairement, personne ici ne méritait la mort ou la tristesse. Je ne souhaite cela à personne d'ailleurs, mais je continuer de la regarder ainsi sans quitter mon regard de ses yeux.

- Moi je ne suis qu'un lycéen, à mes yeux ces histoires de cohabitation ou d'annihilation c'est de la politique, c'est ce que disent les autres, ceux qui ont de la haine ou ceux qui veulent se faire bien voir. Moi je réagit par mes propres convictions, je pense que vous en êtes capable aussi, et ne me dites pas que vos convictions vous disent de tuer cette femme. Vous voulez protéger les humains non ? Il y a la, dehors, des humains, comme des monstres qui sont menacer, qui sont chaque jours tuer, c'est à protéger ces gens que vous devriez vous consacrer, et non pas à tuer une jeune femme qui ne faisait rien de dangereux pour la vie d'autrui. S'il vous plait, abaissez votre lame, parlons tous tranquillement, montrez moi que vous avez de la valeur, non pas en combat, mais de la valeur humaine.

Je réfléchit, puis une idée me vint à l'esprit, enfin je pensais à quelque chose, je laissais également Erena répondre, elle avait le droit elle aussi d'exprimer son opinion, tout comme la jeune femme face à moi qui avait le droit d'exprimer les siennes tant que ceux-ci se passent dans le pacifisme le plus total.

- Je peut vous faire une proposition, celle que vous passiez une journée entière avec ma cousine, et ainsi vous pourrez voir comment elle vit, ce qu'elle fait, vous verrez alors qu'elle n'est pas la pour faire du mal à autrui, et la vous pourrez vous faire vous même votre avis. Le choix est votre, vous pouvez me tuer et la tuer la dans l'instant, et vivre avec ce poids sur votre conscience, vivre avec l'idée que vous agissez simplement car on vous dit d'agir, ou vous pouvez saisir votre chance et de comprendre, et de protéger réellement les innocents contre les vrais "monstres" dehors qui menace autrui, vous pouvez être une héroïne, j'en suis même certain, et la vous me prouverez que j'ai tord, la vous me prouverez qu'effectivement, les humains ne sont pas tous des êtres horribles, vous ne pensez pas mademoiselle....?

C'est vrai, je ne connaissais même pas son nom, à vrai dire je ne connaissais rien d'elle, mais moi j'aime bien faire des nouvelles connaissance ! Après rien ne l'obligeait à me révéler son nom, mais je restait la, devant Erena, sans bouger d'un poil, je me contentait d'observer la femme en noir face à moi.

_________________


Froid comme la glace ? Tout dépend de qui vous êtes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Lun 13 Juin - 21:17




Des gens étranges au marché.

Erena - Kaito - Ayumu

Can you just leave me alone now ?







Alors que la jeune femme expliquait les bienfaits de la cohabitation, elle finit par avouer qu'elle était une humaine qui avait acquit des pouvoirs, et non un vrai monstre. Cela changeait la donne alors. Ayumu avait déjà croisé des humains avec des pouvoirs, ils n'étaient pas nés avec et avaient dû les apprendre au fil du temps et ainsi devenir plus puissant. Il y avait même des Hunters avec cette habilité.

La Hunter réprima un rire sarcastique. Tout aurait été beaucoup plus simple si le « robot » avait dit ça dès le départ. Mais non. Il avait fallu qu'il parle par énigme avec un ton extrêmement agaçant. Et puis, la jeune femme n'était pas mieux non plus. Au lieu d'essayer de protéger sa copie, elle aurait pu tout simplement dire depuis le départ ce qu'elle était. Cela aurait sans doute pu changer beaucoup de choses.

Ces gens là avaient fait perdre un temps précieux à Ayumu qui avait dû négliger ses courses. Si elle avait été plus impulsive, elle les aurait tué pour ça, mais heureusement pour eux, la Hunter savait quand se retirer.

Quand elle entendit la proposition du jeune homme, Ayumu le regarda avec des yeux écarquillés. Était-il fou ? Il était hors de question qu'elle perde encore plus son temps avec ces gens là. Surtout que même s'ils n'étaient pas techniquement des monstres, la Hunter pourrait toujours faire une exception pour eux étant donné que leur comportement lui tapait sur les nerfs.

Devant tout ce baratin, Ayumu eu dû mal à vraiment tout suivre et construire une réponse logique, résumant sa réponse à un :

« Non. »

Mais réalisant peu de temps après que ces personnes s'attendaient sans doute à plus qu'un simple non, elle rajouta :

« Il est hors de question que je passe une minute de plus avec vous. Néanmoins, je vous laisse la vie sauve et ne vous attaquerait plus désormais, à moins que je vois l'un d'entre vous porter atteinte à un humain. Alors si vous voulez bien me faire le plaisir de disparaître, j'apprécierais fortement. »

Elle allait les quitter sur cela quand une autre pensée surgit dans son esprit.

« Enfin... Vous aurez également la vie sauve si vous ne mentionner pas ma présence aux autorités. Si jamais j'apprends que vous avez fait autrement, je vous retrouverais et vous tuerais sans la moindre hésitation. »



CSS par Gaelle


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 20
Messages : 128
Points R.P.G : 6959
Date d'inscription : 17/04/2016
Localisation : Bah t'as tourné à droite ou à gauche au dernier virage ?


Carnet
En couple avec: ///
Camp: Neutre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Mer 15 Juin - 9:44

Kaito aurait-il perdu la tête ? Que cette femme passe une journée en ma compagnie et (surtout) en celle de Sasori et Kingyo, il veut notre mort à toutes les deux ?

« C’est l’idée la plus débile que j’ai jamais entendu, grommelle Sasori. »

Lorsque la jeune fille répondit un « Non. » clair, je pousse un soupire. Elle partage au moins ce point de vue. Seulement.

« Dommage, je pense que cela aurait pu être une bonne chose. »

Je me tourne vers Kingyo. Hé bien, on dirait que la seule personne avec qui nous ne sommes pas d’accord, c’est moi-même.

« Écoute Kingyo, ce n’est pas la peine d’insister. C’est non. Je ne suis pas vraiment partante non plus. Nous avons déjà attiré à cette fille assez de problèmes comme ça. Et si tu n’as pas bien entendu, elle ne semble pas vouloir se lier d’amitié avec nous. Alors, le débat est clôt. »

Je me retourne une nouvelle fois vers la jeune fille vêtue de noir, et, avec un sourire que je voulais amical, je pèse mes mots en faisant attention à mes paroles.

« Je suis désolée pour ce que mon reflet t’as fait. Je ne sais pas comment nous en sommes arrivées à cette situation, mais je crois bien que nous devrions à présent passer à autre chose, qu’en penses-tu ? »

Je jette un regard à Kaito. Je ne sais pas ce qu’il compte faire lui aussi, mais je sais bien qu’il n’aurait jamais dû être mêlé à cette histoire. Kingyo s’avance alors d’un pas tranquille vers l’inconnue, ses deux paniers de courses à la main. Sans un sourire, comme à son habitude, elle relance la discussion, sur un ton neutre dénué de sentiments.

« J’ai une importante part de responsabilités dans cette situation, je crois. Je vous ai dérangé dans votre temps libre, vous m’en voyez désolée. Peut-être que cela n’est pas grand-chose, peut-être que vous n’apprécierez pas mon geste, mais si cela peut apaiser ne serait-ce qu’un petit peu les tensions de cette matinée, acceptez ceci. »

Kingyo tend alors à la jeune fille un sac de courses, contenant quelques fruits, légumes et œufs.

_________________
(Merci Ayumu ! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 6000
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   Mer 15 Juin - 16:58




Des gens étranges au marché

Erena - Kaito - Ayumu

Thanks... I guess?







Ayumu fut surprise quand le « robot » annonça que passer la journée ensemble ne serait pas une mauvaise idée et pendant un moment, elle s'inquiéta de la santé mental de cet individu. Heureusement, l'autre copie était également contre cette idée, mettant ainsi fin à l'argument. Cette dernière présenta alors ses excuses à Ayumu qui les accepta avec un bref hochement de tête.

Par la même occasion, la Hunter apprit que le « robot » était le reflet de la jeune femme. Une information des plus déconcertantes mais néanmoins précieuse. Ayumu avait donc vu juste en supposant que tuer la jeune femme pourrait tuer le « robot ». Après tout, un reflet de ne pas vivre sans la copie originelle.

Le reflet ne finit pas de la surprendre car il s'approcha de la Hunter avec des mots d'excuses et donna l'un de ses sacs de courses, contenant bien plus qu'Ayumu aurait pu se payer. Elle regarda le sac avec des yeux ronds, ne sachant pas comment réagir. Devait-elle accepter ? Devait-elle négliger l'offre ?
Il n'y avait aucune vrai raison, à pars défendre son honneur, qui aurait pu pousser la Hunter à refuser. La nourriture n'avait aucun risque d'être empoisonnée, étant donné qu'elle l'avait suivit depuis l'achat des produits et qu'à aucun moment le reflet aurait pu rajouter quoi que ce soit de toxique. De plus, Ayumu était à court de nourriture, elle ne pouvait pas passer devant une telle offre où elle recevait à manger gratuitement, et puis, il fallait avouer que cette offre rattrapait la journée qu'elle avait perdue.
Elle prit donc timidement le sac qu'on lui tendait.

« Hum... Merci... »

Ayumu ne s'était jamais retrouvée dans une situation aussi gênante. Généralement, les gens qu'elle essayait de tuer ne lui offrait pas à manger. Ce n'était pas comme s'ils avaient le temps de le faire, de toute façon...

La Hunter ne comprenait pas pourquoi ces personnes se montraient si attentionnées désormais. Surtout qu'elle aurait préférée ne pas recevoir leur aide, cela l'aurait empêché de détruire le semblant de dignité qu'elle pouvait avoir.

Ne souhaitant pas rester un instant de plus avec eux, Ayumu disparu rapidement, troublée et espérant ne plus jamais les revoir.

FIN DU RP.




CSS par Gaelle


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des gens étranges au marché [Ayumu, Erena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme n'aurait jamais marché sur la lune !
» Gumi, ou comment faire peur au gens è_é
» Minute sur les gens connectés.
» Des symboles étranges dans les pages html ( sans le haut ni le bas du forum )
» Sécurité visites étranges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archipel Naoko :: Flood :: Archive RP :: Rp terminés-
Sauter vers: