Archipel Naoko


 
Comme vous avez pu le voir, nous avons changé la P.A car l'autre rencontrait des problèmes graphiques, j'espère que le changement ne vous dérangera pas trop. ^^

Partagez | 
 

  C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I am
Masculin Messages : 6
Points R.P.G : 8820
Date d'inscription : 10/06/2016


MessageSujet: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Sam 11 Juin - 16:07



Jin Ryoku.

Informations

Nom : Ryoku.
Prénom : Jin.
Surnom : Aie l'audace de me donner un surnom.
Âge : 20 printemps.
Camp : Monstre.
Race : Incube.
Groupe : Élève Monstre.  
Métier : Jin possède un job à mi-temps : Tatoueur.






Pouvoirs/Sorts

Jin n’est pas foncièrement bagarreur. Il est désintéressé par les gens. Cependant, il possède trois pouvoirs qu’il utilise très peu.

Pouvoir des tatouages : Le jeune Ryoku possède une multitude de tatouages qu’il cache. L’encre parcourt ses bras, une partie de son torse, le bas de son dos etc. Cette encre forme plusieurs dessins à qui il peut donner plus ou moins vie. Le pouvoir des tatouages consiste à faire bouger les tatouages que possède Jin. Quand il "active" son pouvoir, ses tatouages quittent son corps et il peut matérialiser des choses. Il peut par exemple, former un fouet ou encore une arme. Néanmoins, il ne peut pas former plus de deux choses à la fois. De même que les choses formés restent de la même couleur que ses tatouages. Jin ne peut pas contrôler les tatouages des autres.

Pouvoir du Cristal : Le second pouvoir de Jin est le cristal. Il peut cristalliser toute substance: l'eau, la terre, etc. Au-delà de la cristallisation, il y a la matérialisation. Il utilise très peu le cristal. Mais il peut y faire appel, de temps à autres. Cristalliser ou matérialiser le cristal nécessite beaucoup de concentration.

Persuasion : Ce pouvoir est très dangereux, Jin en est conscient. C'est pour cette raison qu'il ne l'utilise jamais sauf pour de petites choses. Pour activer ce pouvoir, il doit établir un contact visuel avec la victime. Une fois ceci fait, il peut lui ordonner de faire quelque chose. Certaines fois, Jin doit insister pour que cela puisse marcher. Mais avec les personnes n'ayant pas de caractère fort, ça marche très rapidement. Néanmoins, il doit faire attention aux mots qu'ils emploient, cela peut se retourner facilement contre lui.


Caractère

L'être humain aime à étiqueter son prochain. Il aime émettre un adjectif sur chaque individu. Les rouages néfastes et défectueux du cerveau de l'être humain ne peuvent cesser de classer, selon des idéaux. Dès lors d'une première rencontre, d'un premier échange, les individus choisissent un adjectif pour qualifier leur interlocuteur afin de mieux le cerner. Certaines personnes trompent les autres, leur faisant croire qu'ils sont dotés d'une grande bonté ou au contraire leur faire croire qu'ils sont odieux. Chacun est classifié, selon des critères prédéfinis. S'il fallait se référer à ce principe, il ne serait aucunement aisé de ne placer qu'un seul adjectif sur Jin Ryoku. Sa personnalité est un acheminement d'adjectifs. Décrire ce jeune homme est une tâche difficile. Certains individus le considèrent comme un exemple, un modèle, la définition même d'un homme. Tandis que d'autres le dénigrent ouvertement par pur amusement ou par jalousie.

Jin Ryoku n'a pas un tempérament bien complexe. Il ne fait pas partie de ces personnes psychopathes aimant semer le trouble autour d'elles. Il est de nature calme et posée. De ce fait, il ne peut supporter les personnes bruyantes, insolentes et odieuses, les trouvant particulièrement agaçantes. De même qu’il a horreur de ceux qui s’expriment trop fort et sans aucune gêne. Bien qu’il soit calme, il n’hésite pas à remettre les gens à leur place. Il a un fort répondant et ne se gêne pas pour dire ce qu’il pense. De même que si vous le dérangez, il saura se montrer très cruel envers vous.

Jin est un drogué. Addicte à la nicotine et à l'herbe. Et ça, il ne le niera jamais. Il fume constamment et ne peut s'arrêter. Et inutile de perdre votre temps à lui expliquer que c'est nocif pour la santé, il vous enverra voir ailleurs s'il y est. S'il est en manque, n'essayez même pas de faire la discussion avec lui où vous risquez de prendre cher. Puisque quand il n'a pas sa dose, il devient irritable et même parfois agressif et violent. Un bruit l'énerve. Et dans ces moments-là, vaut mieux le laisser tranquille. Quand il prend sa dose, il devient une personne légèrement aimable. Je dis bien légèrement. Parce que Jin n'a rien d'aimable. Sous airs d’homme calme, il est arrogant et se permet de juger son entourage. Il aime avoir le contrôle de tout ce qui l'entoure. Même sur les personnes. De ce fait, il déteste par-dessus tout qu'on lui dise non. Gare à vous de lui refuser quelque chose, il se montrera très persuasif. Il est capable de tout faire pour arriver à ses fins. Il aime les challenges.

Le jeune Ryoku n’est pas très sérieux. Notamment envers les filles. Il s'amuse avec elles l'espace d'une soirée et puis plus rien. Oui, c'est un connard si l'on veut. Il vit le jour le jour et ne cherche pas à se mettre en couple pour le moment. Enfin, faudrait encore qu'il le veuille un jour. Mais si jamais vous arrivez à vous faire une place dans sa vie et son cœur, il deviendra alors très protecteur et possessif. La seule femme ayant pris vraiment de l'ampleur dans sa vie & son coeur est sa mère adoptive.

S’il y a un domaine où Jin devient sérieux, dévoué et travailleur, c’est sans aucun doute son travail. Il est tatoueur à mi-temps. Le tatouage est l’une de ses passions, qu’il ne partage pas avec son petit entourage. Seulement avec ses clients. Jin Ryoku reste une personne assez renfermée, difficile à cerner, et qui ne fait aucunement confiance aux autres.

Et dernier petit conseil, ne lui parlez jamais -ô grand jamais- de ses parents biologiques.

Histoire

Le regard rivé sur l'horloge, tu regardais les minutes défiler. Lentement, lentement... Lentement. Les bruits incessants des flèches emplissaient la pièce. Mais tu ne t'en plaignais. Non. A cause de ton père, tu t'étais retrouvé de nombreuses fois devant cette même horloge. Puni. Alors, tu t'es mis à regarder les flèches tournaient, comptant les tic-tac que tu entendais. La porte du salon claqua, et tu pris peur. Tu voulais retourner ta tête, pour le voir. Mais tu avais peur. Tu avais fermé les yeux fortement, voulant chasser toutes les mauvaises pensées de ta tête, de ton cerveau. Mais la réalité t'avait rattrapé trop vite. Sans que tu ne saches comment, il te tira d'une force phénoménale. Tu te retrouvais devant lui, tes yeux étaient rivés sur ses chaussures. Tu ne pouvais te résoudre à lever les yeux. Ah ça non. D'un geste pourvu d'une grande délicatesse qui t'étonna, il te releva le menton. Tu l'avais regardé dans les yeux, n'ayant aucune autre option.

Pendant plusieurs secondes, vous étiez restés ainsi. Tes prunelles dans ceux de ton géniteur. Il hésitait à parler, tu le voyais. Et tu savais déjà ce qui allait se passer. Il allait s'excuser encore une fois. S'excuser une centaine de fois, pour commettre le même acte demain, et après-demain. Et chaque jour, tu gardais une nouvelle trace dans ton corps, et dans ton âme. La blessure physique ne te dérangeait pas tant, mais la blessure psychologique, si. Lorsqu'il te frappait ou te torturait sous l'emprise de l'alcool, tu le détestais. Tu le haïssais. Mais une fois qu'il cessait, tu ne pouvais continuer de porter de la rancœur pour lui. Parce qu'au fond, tu connaissais les états d'âme dans lesquelles il était.

Tu avais détourné le regard quelques instants, la peur commençait à te tirailler. Tu ne savais pas. Tu ne comprenais pas. Il continuait de te regarder sans un mot. Tu ne savais pas si l'effet de l'alcool s'était estompé ou non. Très lentement, il vint te caresser la joue d'une délicatesse que tu ne lui avais jamais connue. Même pas avec ta mère, ton frère et ta petite sœur, qui n'étaient plus là. A cet instant, tu avais fermé les yeux essayant de chasser la tristesse qui t'habitait. Tu ne voulais pas repenser à ça. Non.  Ton regard se reporta sur ton père et tu fus surpris. Une larme perlait sur sa joue, venant finir son ascension sur le carrelage froid.

— J'ai quelqu'un à te présenter.

Il avait dit cette phrase d'une voix si émue. Si douce. Que tu avais peur de diriger ton regard vers la porte. Mais tu le fis, parce que tu étais curieux. Parce que tu en avais envie. Tu voulais savoir ce qui le mettait dans cet état. Tu t'attendais à voir ta mère ou même ton frère ou ta sœur. Mais rien. Les minutes défilèrent, et une silhouette fit son apparition. Tu l'avais toisé du regard, ne comprenant toujours pas où il voulait en venir. Ton père hésita, il se mordait la lèvre jusqu'au sang, mais il ne s'en rendait même pas compte. Ton regard se posa sur la séduisante femme qui commençait à t'approcher. Ton père se leva et recula pour lui laisser place, elle se mit sur les genoux pour pouvoir être à ta hauteur. Et vint te serrer délicatement dans ses bras.

— Enchantée Jin. Je suis Mei Ryoku, une amie de votre père.

— En… hanté…

— Dès aujourd’hui, je serai ta nouvelle mère. Tu vivras chez moi, avec mon mari et mes enfants. Et tu seras l'un des nôtres, d'accord ?

— Et mon… Papa ?

— Ecoute Jin. Ton papa va être intégré à un centre, où ils l’aideront à se débarrasser de son alcoolisme. Je prendrais soin de toi. Et tu verras Naoko est un bel endroit.

Elle afficha un sourire radieux, mais tu fus pris de vertiges. Elle t'avait envoyé ces phrases à la face, comme si plus rien de ta vie ne comptait. Comme si tu étais un raté ayant besoin de reconstruire une vie. Comme si c'était la fin. Un dernier regard vers ton père te suffit pour savoir que c'était réellement la fin…

Ellipse.

Le temps s’écoule en laissant des marques indélébiles qui s’inscrivent profondément en changeant notre façon d’évoluer, nous n’y pouvons rien, cela fait partie du cycle qu’est la vie. L’accepter ou le renier, c’est à nous de juger justement. Avec le temps, tu avais réussi à accepter une partie de ton passé. La pilule avait été dure à avaler, mais tu avais plus ou moins réussi. Tes prunelles rougeâtres vinrent se poser sur le paysage qui se dressait devant toi. Le temps semblait s'être figé brusquement. Les feuilles qui tombaient du vieil arbre descendaient lentement et légèrement. Venant finir leur ascension sur le sol froid. A les voir voler parait être un jeu d'enfant, comme-ci voler était simple. Voler est une faculté que les humains ne parviennent pas à maîtriser librement, de leur propre chef. Flotter, s’évader librement de cette existence, s’avérait être un sentiment inouïe. A cette pensée, tu avais glissé ta main dans ta poche pour retirer ton paquet de cigarettes. Avec une rapidité effrayante, tu l’avais allumé. Fumer s’était se libérer pour toi. Cigarette à la bouche, tu te retournais sur Mei, ta mère adoptive.  

Une brise d’air frais vint faire danser tes cheveux bleus. D’un geste, tu avais passé ta main dans ta chevelure afin de rejeter en arrière les quelques mèches rebelles qui venaient déranger ta vision.

— Bon, ‘Man, faut que j’y aille.

— D’accord, mon chéri. Pense à m’appeler. N’oublie pas de te faire d’ami, soit gentil. Et surtout ne fume pas trop. Et ne t’attire pas d’embrouilles.

Tu n’avais pas pu t’empêcher de rire discrètement. Mei avait le don de te faire sourire. Doucement, tu avais fini ta cigarette avant de l’écraser au sol. Tes yeux se posèrent sur ta mère adoptive.

— Oui je t’appellerai, ne t’inquiètes pas. Moi me faire des amis ? Jamais. Je n’en ai pas b’soin. Oui oui oui. Fumer tue. J’connais la chanson, hein. ‘Man, t’es pas obligé de me sermonner hein. T’sais très bien, que je suis un fouteur de troubles.

Tu t’étais baissé pour déposer un baiser sur la joue de Mei, qui était restée dans la voiture. Après ça, tu lui avais chuchoté un « A bientôt Maman ». Avant de t’éclipser vers l’entrée de ta nouvelle école, tes mains attrapèrent brusquement ton sac à dos.  C’était un jour spécial. Tu allais intégrer une école de Naoko, plus précisément Sâto. Tu appréhendais beaucoup cette rentrée. Comment ton année scolaire allait-elle se passer ? En réalité, tu savais comment elle allait se faire : Seul. Cette constatation ne te dérangeait pas, bien au contraire. Naoko n’avait qu’à bien se tenir, tu étais là.


Vous, derrière l'écran

Prénom : Huhu.
Surnom: Herlock'.
Age : 19 printemps.
Comment tu as trouvé le forum ? Je ne m'en rappelle plus. Sûrement par Top Site.
Des remarques ? Aucune, si ce n'est qu'il y a une faute d'orthographe sur le design. :/ Ce n'est pas "raccroches toi" mais "raccroche-toi". C'est de l'impératif. En ce qui concerne mon Histoire, je n'ai mis qu'un extrait. C'est faite exprès. Je préfère garder l'Histoire pour pouvoir la faire découvrir à mes partenaires RP, inRP. Néanmoins, j'ai mis des éléments majeurs.
Code du règlement : CODE OK
A-Lice | Never-Utopia


Dernière édition par Jin Ryoku le Sam 18 Juin - 12:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Messages : 53
Points R.P.G : 9920
Date d'inscription : 21/05/2016


Carnet
En couple avec:
Camp: Hunter
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Lun 13 Juin - 1:22

Tu as fais une erreur, pour la race, tu aurais dû mettre "clown" ;-)
Otherwise, welcome, welcome !

(Comme parfois je suis sympa, je me suis dit que tu méritais d'avoir un vrai message de bienvenue ^^ So... Where's my thanks ? x) )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 21
Messages : 113
Points R.P.G : 11847
Date d'inscription : 24/12/2015


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Pour la cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Lun 13 Juin - 8:05

Bienvenue ! Smile

Belle fiche de présentation, et c'est vrai que je me suis rendue compte que j'avais fais une faute honte à moi TwwwT. Mais avec le travail que m'a demandé la maintenance j'ai été un peu pressée par le temps en fait et j'ai fais une faute >w<.

Sinon, belle fiche encore, mais j'aimerai juste que tu mentionnes le fait que tu viennes sur Naoko ? ^w^

_________________
Alzufen signature
Alzufen signature2



Paroles en #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Messages : 6
Points R.P.G : 8820
Date d'inscription : 10/06/2016


MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Lun 13 Juin - 18:30

Yo.

Ayumu - Tout à fait. C'est une ruse, j'vous fais croire que je suis un Monstre. Thanks, thanks. Trop de gentillesse en toi. D: C'bizarre tout ça.

Yuélia - Merci pour l'accueil ainsi que les compliments, c'est sympas & ça m'fait plaisir.
Merci une nouvelle fois. J'ai fait des ajouts. Une partie de l'histoire a été ajoutée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar
I am
Invité



MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Lun 13 Juin - 18:42

Hey Jin.
Qu'est ce qu'elle est mignonne avec sa maman la guimauve ! J'en étais sûre.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
I am
Masculin Messages : 6
Points R.P.G : 8820
Date d'inscription : 10/06/2016


MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Lun 13 Juin - 19:03

Il n'est pas guimauve. Sauf avec sa mère. Donc, ne crois pas qu'il se montrera gentil avec toi. c:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 21
Messages : 113
Points R.P.G : 11847
Date d'inscription : 24/12/2015


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Pour la cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Ven 17 Juin - 7:59

C'est tout bon pour l'histoire, sauf que je ne comprends pas, tu n'as pas de race mais tu es quand même chez les monstres et tu as des pouvoirs...? ^^'

_________________
Alzufen signature
Alzufen signature2



Paroles en #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Messages : 6
Points R.P.G : 8820
Date d'inscription : 10/06/2016


MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Sam 18 Juin - 12:38

Yop'.
Modification faite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Féminin Age : 21
Messages : 113
Points R.P.G : 11847
Date d'inscription : 24/12/2015


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Pour la cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   Dim 19 Juin - 12:16



Bonjour/Bonsoir,

Je te valide ! ^^
Bonne présentation en tout cas ^^ ~
Désolée de mon retard, hier j'ai eu une interruption surprise de mon paternel qui m'a retenue toute l'après midi =='... ~
Boooon jeu à toi !

_________________
Alzufen signature
Alzufen signature2



Paroles en #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est gorgée de sang qu'une fleur est belle. ► Terminée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je donne mon sang, et vous ?
» † Rouge Cerise ou Rouge Sang ? † [PV Cerise -Non, pas celle de Groupama-]
» Des Prières (il faut avoir la foi) contre toutes sortes de problèmes
» Un adolescent utilisant la musique comme le sang qui coule dans ses veines
» Thanos Sang-Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archipel Naoko :: Personnages :: Fiches de présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: