Archipel Naoko


 
Comme vous avez pu le voir, nous avons changé la P.A car l'autre rencontrait des problèmes graphiques, j'espère que le changement ne vous dérangera pas trop. ^^

Partagez | 
 

 L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 0:00





— L'Arrivé du Zombie —
2015
Nous étions le matin, 9h37 pour être précis lorsque le bateau amenant les nouveaux habitant de Naoko faisait son entrée dans le Port. Le bateaux avait pour passager des humains et des monstres mais tous avaient leurs chambres à des niveaux différent afin d'éviter les confrontations qui pourrait mettre en danger le navire... Quelques minutes après, le paquebot était enfin amarré et la rampe de débarquement était en place. Chaque passager descendait, les humains en premier puis les monstres ensuite, le tout sous le regard attentif de l'équipage.

Il était maintenant 9h50 et notre protagoniste poser pour la première fois pied sur l'archipel. Le Zombie était là. En soit, visuellement rien ne différencier le jeune homme des humains lambda. Rien ne trahissait son statut différent. Il était grand, semblait avoir la vingtaine, trimbaler deux valise. Habiller d'une chemise noir à rayure grise clair verticale, d'une cravate et un pantalon noir de ville ainsi que des chaussures de ville en cuir noir. Avec le soleil ambiant le noir n'était pas le mieux, mais un Zombie ne ressent pas le froid ou la chaleur... c'est juste un cadavre.

Le jeune Shin-ji Akyoka vérifiait d'avoir sur lui sa carte d'identité spécifique à l'île et une fois chose faite il se mit en marche, observant en détail et silencieusement ce qui l'entourer. Après tout c'était un endroit atypique, même si visiblement similaire à une ville portuaire japonaise, sensiblement différente de tout ce qu'il avait vue jusqu'ici.

Une fois à la sortie du Hall du Bâtiment d’accueil du Port, Shin-ji venait se poser sur un banc, profitant de l'ombre d'un arbre, planter là, juste derrière le banc. Observant les gens essayant de trouver leurs chemins,  humains et monstres tentant avec vivacité de se s'éloigner les uns des autres. Lui restait calme et poser, sur le banc. Il sortait alors une petite boîte de la poche de son pantalon, visiblement un paquet de cigarette. Cependant il en sortait une chose non identifier. La boîte sembler réfrigéré vue que lorsqu'elle fut ouverte, le contraste avec la chaleur extérieur montrait une fluctuation optique. Il se saisissait de la matière inconnue et la mangeait. Suite à quoi il rangeait sa petite boîte de poche.

Il remarquait ensuite une personne qui ne semblait pas être un arrivant, il levait le bras droit, faisant signe de venir histoire de demander son chemin.


Une matière inconnue? Mon œil ouai!


S'il vous plait, Excusez-moi pour le dérangement. Pourriez-vous m'aidez?



Il ne voyait pas bien si il s'adressait à un homme ou une femme et avait donc choisi l'option neutre et sans genre de conversation. Ce n'était pas le moment d'attirer l'attention sur lui. Pas après le pourquoi du comment il se retrouvait à Naoko.

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 0:44

L'arrivé de Saigono Nozomi


Où somme nous ? Ha oui, j'avais oublié, j'étais dans la chambre du bateau pour le débarquement a Naoko, on était séparé des monstres. Il avait des humains qui dévisageait les monstres et les monstres de même. J'en étais découragé, pourquoi la haine envers les monstres et humains ? Je l'ignore pourquoi, on est de même espèce, des humains de nature. C'est comme des chiens, il a les doberman et les Husky, deux race différente mais de source sa reste des chiens pareil. Je trouve que le monde s'en fait trop pour rien, bref. Mes parent m'on dit que ma voiture serais dans le stationnement du débarquement qu'ils ont fait déplacer par leur moyens, j'avais énormément honte d'avoir fait du mal a mon père. Je ne voulais pas en arriver la, sa c'est fait tout seul. J'ai sortis de mes pensé et je suis sortis de ma chambre, mes valises ce trouvait dans la voiture aussi, donc j'avais rien sur moi, seulement mes couteaux de lancé de cacher sur moi dans mon veston, j'avais mon foulard sur moi au niveau de mon nez. Le bateau était arrivé à destination. J'ai donc débarquer moi aussi lorsque les humains on eux la permission, je suis un hunter, mais j'attaquerais pas n'importe quel monstre, seulement ceux qui s'en prennent au autres et le tuer. Eux ils ne méritent pas de vivre, ceux qui ont un comportement paisible et qui ne veulent pas mettre la guerre entre les deux '' espèces '' méritent d'être vivant et d'avoir la place dans ce monde. Je sort mes cartes pour validé mon identité, c'est même écrit Humains sur les cartes, c'est n'importe quoi. Je me suis rendu dans le stationnement pour trouver une voiture noir, de marque Acura. Il en avait beaucoup dit donc pour un débarquement, il a pas juste moi qui ont amener leur voiture. En tout cas, j'étais heureux de retrouver la voiture dans le coin caché, c'était bien la mienne. Je reconnaissais bien la plaque d'immatriculation en arrière, tout est correct. J'entre dans la voiture, mes valises était en arrière, tout est en ordre, la voiture marche, réservoir remplis comme prévus. J'ai déplacer la voiture dans les stationnements plus proche de la sortie, j'avais prévus de rester un peu pour voir la plage. J'ai retiré mon veston vus la chaleur qu'il fait, les couteaux de lancé je les ai laissé a l'intérieur, aucun signe d’agressivité pour le moment, donc c'est correct. J'ai gardé mon t-shirt noir et j'ai sortis tout en verrouillant la voiture, une étape très importante pour garder mes trucs.


J'avais gardé mon foulard, je paraissais d'une personne normal, habiller foncé avec les yeux bleu éclatant, mon air était normal, on peut dire blasé même. Je me suis rendu proche du bâtiment d’accueil du port, je vis un homme plus loin, habiller tout en noir, je crois l'avoir vu dans le débarquement avec nous, je sais pas si il est humain ou monstre, peut importe il n'a pas l'air méchant si je le regarde. Il me demandait mon aide en me fessant signe, il était sous un arbre sur un banc, je me suis donc approché pour lui offrir mon aide. J'avais baissé mon foulard pour montré mon visage, pour pas avoir l'air d'un bandit ou un truc de ce genre.

Pas grave, il a un truc que vous voulez me demander ?  

J'observais le moindre trait de l'homme comme que j'ai appris dans mes entrainement que j'ai passé ma vie a faire, pour le reconnaître au cas, si il avait un truc de louche, la seule chose que j'ai pu remarquer c'est qu'il avait un truc dans sa poche, sa semblait avoir la forme d'une boite de cigarette, un fumeur ? Sa m'étonnerais pas, mon air changea pas, juste comme a l'habitude, j'attendis ce que l'homme en avant de moi pourrais bien dire comme question.

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 2:02


— L'Arrivé du Zombie —
2015
Observant la personne qui venait vers lui, à la démarche, Shin-ji pensait que cette personne devait être blasé de la vie. Lui qui avait 140 ans de vie n'en était toujours pas blasé. Quand l'interlocuteur fut proche, notre Zombie constatait que c'était un homme. Jeune. Il avait une allure qui criait presque "Le monde est à chier et je m'en fou de tout", mais Shin avait vue pire dans sa vie, entre autres dans les tranchés pendant certaine guerre. L'homme sentait bon le vivant, donc rien que par ce fait c'était un potentiel ennemi. Raison de plus de jouer le jeu du parfait étudiant débarquant fraîchement et de ne pas trahir son appartenance à la catégorie des Monstres.

Pas de tonalité particulière venant du jeune homme, même dans sa voix le "Je suis un blasé" sonnait avec une clarté désopilante. Ce détail mis de côté, l'ami Zombie se levait du banc, en respect avec son éducation de bonne famille japonaise, il se levait puis s'incliner pour saluer le jeune homme.


Quand l'éducation est supérieur à son espèce...


Merci de vous êtres déranger, je me présente Akyoka Shin-ji.



Suite à quoi il se redressait pour observer les yeux bleu éclatant de celui qui lui faisait désormais face de son regard marron. Esquissant alors un sourire timide en plissant ses yeux en amende de manière à signifier clairement une gêne, il enchainait.


Je viens de débarquer sur l'Archipel et je dois me rendre à un hôtel du centre ville en attendant d'être amener vers ma destination final. Je me demander si vous auriez un moyen de locomotion personnel, où si vous aviez une carte de l'archipel. J'ai malheureusement était contraint de partir de Tokyo assez rapidement et j'aimerais éviter de me perdre bêtement. Donc pourriez-vous m'aider?



Une nouvelle fois, Shin-ji s'inclinait en signe de respect. Puis une fois redresser, il sortit la petite boîte de sa poche. Elle ressemblait en tout point en un paquet de cigarette et elle s'ouvrait de la même manière. Seulement une fois de plus du froid en sortait.


Des mini-sushis allongé tel des cigarettes, une invention de ma soeur, la boîte réfrigérer est quand à elle une invention d'une des succursale de la société de ma famille. Cela dit c'est pratique.



Shin-ji prit un des mini-sushis et le mangeait. Suite à quoi il tendait la boîte ouverte vers le jeune homme. Sourire franc aux lèvres. Il y en avait trois dont l'intérieur était vert et trois autres d'une couleur rappelant le thon rouge.


Vous en voulez un? Attention les verts sont au Wasabi.



Ouai des mini-sushis aux cerveaux et à la chaire humaine, mais ça tu le diras pas hein?!

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 2:37

Saigono appréciais la gentillesse de cet homme, il semblait être perdu comme il expliquait, il cherchait l'hôtel au centre-ville. A vrais dire, Saigono regardais un peu autour, c'est yeux était rond en regardais un peu au alentour, il avait deux personne qui jouais au football plus loin, il regardait la ville et ensuite les sushis réfrigéré dans une petite boites, il reconnaissait pas la viande dans les sushi, mais il n'avait pas faim pour le moment, il en aurais pris mais vus qu'il vient de ce réveiller, sa prend un moment avant qu'il aie faim. Il avait un moyen pour ce déplacer aussi, sa pourrais aider Shin-Ji a ce retrouvé.


Attend une minute, ce nom il l'a entendu a quelque part ... Me semble qu'il était un des poursuivis par les hunter ... Bref, il a pas attaquer rien donc sa doit pas être lui, de toute façon il n'a pas de preuve pour dire que c'est lui et il fait aucun mal, donc je n'en ferais pas a lui, c'est pas mon but.

- Je me nomme, Saigono Nozomi, j'en suis reconnaissant de votre gentillesse, vous êtes pas obliger de faire sa avec moi donc ne vous en faites pas et pour les sushis j'en aurais pris un mais j'ai pas faim, intelligent aussi la petite boite réfrigéré, j'avais jamais penser a cela, sinon pour l ..

Sa conscience l'avertis d'un projectile arrivant derrière sa tête a vive allure ! Saigono tend son bras en arrière de lui et attrape le ballon de foot avec une mains d'une vitesse hallucinante et la relance vers les joueurs qui le pardonne plus loin, il ce retourne vers Shin-Ji, son air blasé avait disparu, sa la plus réveiller, sa la aider.

- Désoler d'avoir interrompu la discution, comme que je disait, je viens d'arriver aussi donc je connais pas vraiment le lieu, mais j'ai une carte qui pourrais nous aider dans ma voiture, je peut donc a volontiers vous aider.

Je me frotte les mains pour retiré le sable qui ces coller dans mes mains en regardant la réaction de Shin-Ji et a sa réponse.

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 3:08


— L'Arrivé du Zombie —
2015
Ainsi donc le jeune homme se prénommé Nozomi Saigono. Il semblait enclin à aider Shin. Le refus polie envers les minis-sushis attristait Shin qui se faisait une joie de faire consommer de l'humain à un être vivant, le tout à son insu. Cependant pendant un instant fugace, le jeune Nozomi semblait perdu dans ses pensées après avoir entendu la présentation de sa personne que lui avait fait Shin-ji quelques secondes auparavant. Ceci mit la puce à l'oreille du Zombie. Il voyait là deux possibilité, soit un membre du gouvernement, tout du moins le fils d'un de ses membres. Soit un Hunter... Ah non! Il y avait aussi l'option que Saigono connaisse le nom "Akyoka" via la société internationale. Sans pour autant laisser signe de sa brève réflexion, Shin refermer sa boîte à mini-sushis d'humains et la rangeait dans sa poche.

Au même moment, alors que son interlocuteur parler, il semblait se couper d'un coup d'un seul, sans préavis. Bon sang, si il n'était pas un Zombie Shin aurait pu penser qu'on l'agressait avec un brin de paranoïa. Visiblement ce n'était rien de tout ça, seulement une interruption faite par un ballon qui venait saluer l'arrière de la tête du jeune homme. Son action rapide tel un réflexe innée et musculaire ramenait Shin-ji vers la possibilité que Nozomi soit un Hunter. Même si il en était un, il ne semblait pas soupçonner le moins du monde de ce qu'il avait devant lui, alors inutile de lui faire savoir. Esquissant un sourire lorsque Saigono repris la parole et indiquait sa possibilité d'aider, Shin rétorquait donc assez vite.


"CERVEAU!" Quoi c'est pas ça?


Il n'y a pas de mal Nozomi-san. Vous venez d'arriver? On devait être sur le même paquebot. Que le hasard est curieux! Enfin je suis heureux d'être tomber sur un compatriote.



Oui il était vraiment et sincèrement content d'être tombé sur un Japonais. Même si il savait y faire avec la culture Européenne et Américaine, sa culture natale était bien plus encré en lui. Shin-ji se saisissait de ses valises, près à suivre Nozomi.


Je vous suis Nozomi-san. Si il le faut nous logeons dans le même hôtel.



Puis il ricanait à ses propres mots. Près à le suivre dès qu'il ferait mouvement. Oui après tout il n'allait pas inventer l'endroit où se trouvait la voiture de Nozomi, c'était pas un devin, juste un Zombie.

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 3:47

Saigono ricanait aussi au parole a Shin-Ji, il regardait les deux valise de Shin-Ji, dire que si Saigo n'aurais pas eu de voiture, il aurait été coincé dans le même cas que lui. Deux valise, rien pour ce repéré dans la ville et laisser a l'abandon. Une chance que Saigo avait une curiosité d'aller faire un tour pour voir la plage. En tout cas, Saigono fouille dans c'est poche et tapote son trousseau de clef, il avait bien les clefs dans sa poche. Il les prend dans sa mains.

- Bon bah allons-y, tu pourra mettre tes valise sur la banquette arrière, je ferais un peu de place vus que mes affaires sont a l'arrière aussi et je suis heureux aussi d'être avec un compatriote du pays, je préfère être avec quelqu'un qui provient du même pays, comme sa on est dans la même situation.

Saigono montra un sourire et se met en marche vers les stationnements, le nom Akyoka lui disait de quoi sur un autre truc ... Ha oui ! La société international, c'est pour sa aussi. Saigo appuya sur le petit bouton de la manette et les porte de la voiture ce déverrouille, il ouvra la porte et metta son blouson avec les couteau de lancé a l'interieur sur la banquette arrière dans le coin des sièges, il compacte les deux valise ensemble pour laisser plus de place au valise a Shin-Ji, dommage que la voiture est deux porte, sa l'aurais été plus facile pour lui de mettre les truc en arrière, une chance que les fauteuil se baissent !


- Tu peut rentré, j'ai laisser de la place pour que tu embarque dans la voiture et y mettre tes valises a l'intérieur.  

Saigo s'assis dans la voiture et regarde si Shin-Ji aurais besoin d'aide un peu a placer c'est truc a l'arrière de la voiture

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 4:23


— L'Arrivé du Zombie —
2015
Saigono venait de donner le top départ pour aller vers sa voiture. Shin-ji traînait ses bagages à sa suite suivant en tranquillement le jeune homme. Visiblement, de ce qu'en disait Nozomi-san, lui aussi préférer avoir affaire à un concitoyen plutôt que à un étranger. Peut-être les stigmates de l'occupation américaine d'après seconde guerre mondial qui parlait encore? Allez savoir.

Ils arrivaient à la voiture. C'était une voiture de gamin aux yeux de Shin-ji mais il ne comptait pas faire le difficile et encore moins une remarque pouvant trahir son âge réel. Quel humain vivrait 140 ans? La science médical ne permettait pas encore un tel miracle biologique. Pas même la technologie à dire vrai. Le Zombie observait la voiture, puis il ouvrit la porte et scrutant l'intérieur, il cherchait comment agencé ses valises de manière efficace. Une fois trouver il les rentrait puis redressant le sièges passager, il venait s’asseoir. Son comparse du moment le regardait. Shin-ji en faisait donc autant tout en s'asseyant.


Mange-le! Mange-le! Mange-le!


Encore merci Nozumi-san, tu m'aides beaucoup. Pas certain que j'aurais pas errer sans fin autrement.



Shin-ji ressortait sa boîte de poche, reprenant un mini-sushis, suite à quoi il la rangeait. Ensuite il sortit une sorte de carte de visite, qui n'en n'étais pas une pour tout dire, en fait il y avait de noter l'adresse de l'hôtel. Oui, on notait que Shin-ji avait tutoyer Saigono tout en gardant une appellation respectueuse, mais il venait de se faire tutoyer alors bon.


Tu as ta carte de l'archipel Nozomi-san? Histoire qu'on sache où se rendre... On serait arriver trois ans plus tard je suis certain que tout aurait été entrer dans les données des GPS!



Petit instant d'humour qui faisait lâcher un rire bref à notre Zombie. Dans le fond il n'avait pas tort, mais l'archipel et ses constructions étant plutôt récente, il n'y avait rien de référencer pour les GPS. Comme quoi rien de vaut une bonne vieille carte papier.

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 4:51

Saigono ricanais a ce que Shin-Ji y a dit a propos du GPS. Il c'est mis a réfléchir, c'est vrais qu'il aurais supposer d'avoir une carte papier, il l'avait demander a sa mère d'en avoir une et la mettre dans la voiture, peut-être qu'il ce trouve dans le coffre a gants, espérant qu'il ne ce trouve pas dans le coffre de la voiture ou sur la banquette arrière. Il met la clef dans le contact mais ne démarre pas. Shin-Ji c'était pris un autre de ces sushis, le rouge ressemblais a du thon rouge, mais il a un truc de différent un peu, bref, c'est la nourriture a Shin-Ji, c'est surement une petite touche personnel qu'il a fait a ces sushis.

Il n'a pas de quoi, sa fait un plaisir d'aider le monde, monstre ou pas sa mes égal, on est des humain a la base, est-ce que tu peut regarder dans le coffre a gants s'il te plait ? Je crois que la carte est dedans.


Saigono l'avais remarquer qu'il a commencer a le tutoyer, il préfère mieux se faire tutoyer, sa fait plus familier, vouvoyer sa fait trop homme d'affaire, il n'aime pas ce genre d'image. Dans le coffre a gants, la carte est coucher dans le coffre a gants, par dessus il contient une photo de Saigo avec c'est parent adoptif en arrière, il était en débardeur, il avait des marques de blessure du au surentraînement, qu'il suivait durant ce temps, certaine blessure ont l'air profonde mais sa n'avait pas l'air d'affecter Saigono sur la photo, le père habiller chic, homme riche et la mère habiller en avocate. Saigono regardais le tableau de bord, il avoue que sa aurais été pratique un GPS, mais il pense pas qu'il contiendrais les données de l'île de Naoko. Il démarra la voiture et attend de voir si la carte ce trouvais dans le coffre a gants, pas sur si il ce trouvais a l'intérieur. Il pris sont porte feuille qui ce trouvais dans le compartiment a boisson, il fouilla a l'intérieur si la carte était la pour être sur, il avait c'est cartes personnel, permis de conduire, assurance maladie, assurance social, bref, il a l'air d'avoir rien a l'intérieur.

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 5:44


— L'Arrivé du Zombie —
2015
Nozomi riait un peu avec lui. Par la suite il lui indiquait où trouver la fameuse carte de l'archipel, donc Shin-ji s'exécutait et... OUI! La carte était bel et bien là. Le zombie commençait alors à regarder le plan de la ville tout en jetant quelques coup d’œil fugace à l'adresse de l'hôtel. Il n'avait pas le moins du monde prêté attention à la photo, ce n'étais pas ses affaires, ça ne le concernait pas alors il s'en fichait éperdument.


Ah voilà! C'est ici mon hôtel.



Tendant la carte, il laissait son index gauche faire pression sur le point de la dite carte où se trouver l'endroit qu'il devais rejoindre pour se loger temporairement jusqu'à être amener à Satô. Shin-ji avait compter qu'il aurait trois jours à passer dans la ville de Naoko, ce qui lui permettrait de faire du repérage. Il devait s'approprier ce nouveau terrain de jeu.
Relevant la tête de la carte qu'il tendait, doigt sur la position de son hôtel, il affichait un sourir ravi. Il avait trouvé rapidement. Le temps c'est de l'argent comme on dit... même si lui du temps il en avait à revendre.


Comme c'est étonnant qu'un zombie est du temps à revendre! Merci, j'étais pas au courant. Abrutit va!


Il refermait la porte de la voiture, bouclant sa ceinture. Finissant par dire, en comptant revenir sur un point précis.


Trouve ton hôtel et allons-y Nozumi-san, ne perdons pas de temps. On pourra en profiter pour visiter un peu la ville vue que l'on va vivre sur l'archipel maintenant. Et c'est bien de penser que monstre ou humain il n'y a pas de grande différence, mais crois moi il y en a. C'est bien pour ça qu'une guerre à éclater après tout. Mon avis est que la peur à pris le pas sur la raison... mais inutile de philosopher! Profitons de pouvoir s'amuser avant d'intégrer notre école et notre classe à venir, une fois retourner en cours, dur de s'amuser.



Ricanait-il sur la fin.

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 6:25

Saigono regarde attentivement la carte. Il mémorise tout le chemin qu'il a a faire pour s'y rendre en regardant la carte. Il réfléchissait pendant un moment, une question viens d'y arriver en tête.

J'ai pas de loyer ... On ma même pas dit ou il fallait que j'aie ... Heee ... On doit m'avoir oublier ... En tout cas, je vais m'arrenger. Sinon c'est vrais, juste a regarder le monde, souvent on se fait dévisager, pensant que je suis un monstre a cause de mes yeux, mais c'est pas le cas. J'approuve pour le fait que sa sera plus dur de s'amuser une fois en cours. Je vais aller voir pour l'appartement en premier, après sa on ira voir ce qu'il ce trouve dans la ville, sa va nous aider a nous orienter plus facile pour plus tard.


Attache sa ceinture et va sur la route en voiture. Il ce souvenait de la route a suivre qu'il a remarquer sur la carte, il observait les bâtiments, il a toujours vécu a l'écart de la population, maintenant il ce trouve en plein centre, sa fait bizarre pour lui, il n'a pas l'habitude de ce retrouver dans une grande ville avec beaucoup de monde, il va falloir s'habituer.


J'étais supposer être dans un dortoir, mais on ma rien dit depuis que je suis arriver ici ... Hein ? C'est quoi tout ce bouchon ? On dirais qu'il a une ... Et merde ...


Saigono regarda la route plus loin, il avait pu remarquer un accident sur la route, sa a crée un bouchon, des policiers s'approchais de fenêtre en fenêtre. Pourquoi tout sa ? Normalement si il a un accident la route est bloqué, mais la la police qui vient vérifier les personnes c'est pourquoi ? Je commencerais pas a attendre, Saigo emprunte un chemin juste a coter pour éviter de se faire attendre par la police avec tout la paperasse a leur donner, sa prendra trop de temps pour rien.  Sa fait un petit détour mais au moins sa prendra moins de temps que d'attendre que la police arrive et qu'on puisse passer par après.


J'ai rien compris de ce qui c'est passer, mais j'avais pas le gout de parler a un policier qui ce cherche de l'argent pour s'acheter des beignes dans un commerce.

Saigono n'avais pas de patience avec les policiers, il avait souvent eu du trouble lorsqu'il ce trouvais chez c'est parent adoptif, tout sa a cause car c'était pas c'est vrais parent, sinon c'était pour demander des papiers et parler de règlement pendant des heure car il c'est passer de quoi, dire qu'on pourrais être les suspect quand qu'on a rien fait, c'est juste du trouble, sa devrais juste faire sentir au citoyen qu'on est en sécurité, pas montré que sa veut notre argent car on a fait un truc supposément et qu'on va devoir y payer. Saigo lâche un soupir, décourager de la police.

J'ai rien a cacher, je le savais que sa aurais pris des heures et des heures juste pour parler, dire qu'on pourrais être suspect et c'est pas sécurité, vus que mes sièges sont pas de compagnie avec la voiture, sa l'aurais demander des papiers et peut-être une amande pour de l'argent si sa fait pas a sont gout avec une inspection total de la voiture vus qu'il a un truc de changer ...  

Saigo avais aucun stress, il était totalement calme, il avait l'air plus réveiller que la fois ou il a rencontré Shin-Ji.

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 8:51


— L'Arrivé du Zombie —
2015
Voilà autre chose. Saigono était venu sur l'archipel sans même savoir ce qu'il devrait faire ou ce qui allait ce produire une fois débarquer. Les jeunes de nos jours étaitt décidément d'une insouciance sidérante. Le Zombie n'avait malheureusement pas pu s'empêcher d'esquisser un sourire amuser face à ce que lui raconter Nozumi. Il espérait simplement que celui-ci ne l'ai pas remarquer vu que c'était un sourire en coin.

Le nouveau comparse se décidait finalement à démarrer la voiture. Comme quoi la patience paye parfois. Par contre dans le genre pas chanceux... A croire que Saigono signifiait "Pas de Chance" car peu de temps après avoir pris la route, les voilà qu'ils étaient pris dans un bouchon. L'embouteillage étant lui-même induit par un accident et des force de l'ordre un peu trop regardante, mais pas de soucis, super viande sur patte pris l'initiative de prendre uen autre route. Un soupçon de lucidité dans sa pseudo panique dû à son manque d'information rapport à son école et son logement.

Shin-ji restait silencieux, observant et repérant le chemin qu'ils prenaient. La ville de Naoko lui rappellait beaucoup Tokyo sur certain point. L'agencement des rues ou avenue. Les ruelles... Il ne serait peut-être pas si dépaysé que cela en fin de compte. De ce qu'en disait le jeune Nozumi, il ne semblait pas apprécier les représentants de la loi. Garçon à problème? Peut-être pas, mais il avait la dégaine criant haut et fort "Arrêtez moi!" donc Shin imaginait sans peine que celui-ci avait eu souvent affaires aux forces de police. Puis venait un soupir et une autre semi-tirade.


Et là tu te dit "Pourquoi je lui ai pas bouffer son cerveau?" non?


Personellement je n'ai jamais eu de problème avec les forces de l'ordre. Si on s'y prend bien, il sont sympathique. A moins que cela venait de mon nom de famille? Bha je m'en soucis pas en fait, mais je comprend ton point de vue.



Petite palabre histoire de feinter un prétendue intérêt pour les propos en rapport avec la police du conducteur, car Shin-ji s'en fichait totalement pour tout dire. Alors que la voiture avancer tranquillement, Shin jetait un oeil à la carte en se servant du nom d'une rue pour voir si ils étaient encore loin.


Tourner à droite à la prochaine intersection tu devrais tomber sur l'avenue centrale, là tu va à gauche et on devrait vite arriver. Pour ton problème de logement tu peux venir dans ma chambre si tu veux. Mes chambres d'hôtel sont toujours si grande que je croirais louer une petite maison.



Le zombie disait cela dans une nonchalance presque agaçante, comme si être riche était la chose la plus normal du monde.


Comme dirait une pub d'une marque Française alimentaire: "Nous n'avons pas les même valeurs" hein?

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 9:20

Problème avec les forces de l'ordre ? J'ai jamais eu a faire face, mais le monde autour de moi oui, a entendre leur conversation sa me donnais le gout de me prendre une corde et un crochet. Saigono n'aime pas tourner autour du pot, il sait que c'est facile d'être policier, pour lui car il a passer son temps a s’entraîner durement dans sa vie pour devenir hunter, voila d'ou ce trouve c'est capacité hors norme. En suivant les directive a Shin-Ji, Saigo regarda l'immeuble, c'est vrais qu'il a l'air énorme.

Les seules fois que j'ai eu affaire avec la police, c'est car je me suis ramasser dans une famille adoptif, sa a l'air que mon père adoptif ma trouver dans une récupération quand que j'étais petit. Il ma adopter mais la police n'étais pas d'accord. Il disait que c'était pas conforme au rêglement, ma mère adoptif était avocate, elle a pu réussir a me dépanner. C'est trop facile d'être policier, quelque cours et voila, ta ton badge, n'importe qui pourrais l'être, souvent c'est du monde qui profite du pouvoir, c'est ce qui fait que je les déteste.


Saigono ce stationne dans le stationnement de l’immense bâtiment. Il prend son blouson et le met sur son dos. Il sourit a la demande de Shin-Ji. C'est sur que sa serais une idée, mais Saigo se sent pas trop a laisse, depuis le début qu'il ressent une énergie troublante, il arrive a résister a cette énergie vus qu'il en a eu l'habitude.

Moi j'ai toujours vécu dans un manoir, en se moment je pourrais me payer la chambre ici, mais je le fait pas, l'argent n'est pas pour cela. J'ai des payement a faire donc en attendant je paye mes truc avec l'argent que mes parent mon donner, je veut pas tout gaspiller d'une claque. J'aurais accepter, mais j'aime pas rentré dans une demeure privé des gens. Même avec une personne que je connais bien.

Saigono éteins la voiture et ouvre la porte pour sortir, il regarde un peu partout dehors. Il ressent l'énergie stressant du monde qui ont peur ... Le monde qui sont arriver en paquebot sont déjà tous rendu ici, ils se regardent tout méfiant, ils savent pas qui est un monstre ou non. C'est tendu, c'est sur qu'il va arriver un truc par ici. Sa peut pas ce tenir tranquille, il va toujours avoir quelqu'un qui va foutre le trouble ... Il sait aussi bien que si il reste avec Shin-Ji, il dormira pas de la nuit, il va avoir peur de faire ce qui a fait a son père, il a égrainer les os a son père pendant que Saigo fessait un cauchemars, il en avait aucune conscience, il préfère rester seul le temps que sa ce calme, les entrainement qu'il a fait l'on fou pendant son sommeil, c'est pas bon.


C'est sur qu'il va ce passer de quoi ici ... L'ambiance est trop tendu avec les nouveaux arrivé.

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 11:08


— L'Arrivé du Zombie —
2015
Pardon? Shin-ji croyait rêver. Il se retrouvait avec un Nozomi-san tout juste rencontrer, partant on ne sait trop pourquoi à raconter sa vie. Qui plus est, sur un sujet bien peu intéressant. Franchement, tous le monde à eu sont lot de problèmes avec les parent, adoptif ou non. Il aurait pu trouver un sujet plus palpitant que cela, un sujet qui aurait éventuellement relancer le cœur du Zombie, au moins pour une brève palpitation cardiaque... Shin-ji espérait franchement qu'il n'était pas une énième fois de plus tomber sur un dépressif se sentant obliger de raconter sa vie et cherchant, dans un désespoir sans nom, une personne sur laquelle s'agripper dans un infime espoir de voir la lumière. Métaphoriquement parlant, soyons clair.


Tant de méchanceté? C'est pas très sympathique... En même temps on lie le récit d'un Zombie donc bon...


Alors même que le Zombie pensé en avoir fini de souper les détails de la vie du jeune homme... Et ben non! Il recommençait. Pourquoi se perdre en longue explication divulguant des informations? Ce gamin était bien trop confiant ou naïf? Quoi que, tout bien considérait, la frontière était très mince. Donc Saigono avait de l'argent? Grand bien lui fasse, mais du coup à quoi bon se plaindre sur le fait qu'il n'avait pas d'endroit où loger? C'était comme dire "J'ai pris un taxi qui a mis trente minutes de plus pour m'amener à mon travail que lorsque je prends ma voiture". La logique des enfants... Se plaindre pour ensuite se vanter. Décidément, Shin-ji regretter soudainement l'époque des tranchés. En revanche il disait avoir de l'argent mais c'était presque comme si il se plaignait d'en avoir. Le milliardaire Zombie aurait bien soupirer son ennuie mais n'en faisait rien.


Merci l'éducation traditionnel des années 1880.


Enfin, Nozomi-san finissait par couper le contact. Voiture enfin éteinte, Shin-ji entreprenait de sortir, rabattant le siège pour sortir ses valises. Faisant signe à un employé de l'Hôtel, il donnait son nom pour que celui-ci amène les bagages à sa suite. Saigono sortait à son tour et lançait une phrase presque empreinte d'un mysticisme de moine. ce a quoi rétorquait Shin-ji avec une notable indifférence.


Il peut ce passer ce qu'il veut, tant que ça ne viens pas vers moi je m'en fiche totalement, j'ai prévue d'autres choses, à commencer par une visite de la ville. Tu veux voir à l'accueil si ils ont une chambre de réserver pour toi? Sait-on jamais, si il le faut il y en a une pour toi mais tu n'ai pas au courant. Autrement on va ailleurs... En marchant de préférence, ça nous fera faire un début de visite.



Shin-ji ressortait alors sa boîte de poche à mini-sushis pour en prendre un et le mangeait. Il commençait à le mâcher, puis il tirait d'un coup une grimace disant clairement "Erk, pas top!". Au goût, le mort-vivant pensait que l'humain ayant servit pour ce mini-sushis n'avait certainement pas dû mangeait très équilibrer avant de justement finir en amuse-bouche pour Zombie. Peut-être devrait-il faire crée une sorte de "ferme" à humain et un abattoir spécial pour humain afin d'avoir des repas plus goûtueux? C'était une idée à creuser.


Dans le genre discret, une ferme de "bétails" humain n'est pas le mieux, tu le sais ça?

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Lun 20 Juin - 15:56

La sensation était trop forte, il avait un truc c'est sur, il ce sentait espionner. Peut-être c'était lui qui virais fou, pas habituer encore de ce retrouver en plein centre de la ville. Saigo fait un signe de tête de suivre Shin-Ji, voir si il a pas une place pour Saigo a l'intérieur, au cas ou. 5 flèche direction Shin-Ji a 6 heure. C'est ce que je pensais, les flèches ne sont pas autant rapide que l'arc de ceux d'un hunter, sa devrais être un humains qui c'est acheter un arc et tire sur n'importe qui, mais pourquoi et comment 5 ? Pas le temps de poser la question, il ce retourne, sauta par dessus la voiture et attrapa les 5 flèche une après l'autre avec c'est deux mains. Le bout était pointu, des flèches de chasse. Saigo dégaina un de ces couteaux de lancer et le lance sur une personne qu'il a remarqué sur une fenêtre de l'immeuble en avant, le couteau de lancer frappa sa cible, un truc tomba de la fenêtre, on dirais l'arc utiliser. Saigono s'approcha de l'arc a l'autre coter de la rue et il le prend, c'était bien un arc qu'on achète a un petit marché, le plastique a briser en deux a l'impact, un doigt était avec pas loin, il prend le doigt et le regarde, c'était belle et bien a un humain. Pourquoi ce jeu ? Vouloir tuer une personne sans aucune raison n'est pas un jeu, pourquoi avoir tant de fun ? Saigono était satisfait que c'est entrainement ont pu lui porter fruit, sa mais droite avais des égratignure du au flèche qu'il a attraper, le monde le regardais et s'éloignait de lui, fessant un cercle autour de lui. Ce dernier retourne voir Shin-Ji, a peine traversé de la route, il commence la discutions.

Sa serais mieux finalement de rentré j'approuve, c'est trop tendu par les nouveaux arrivé. Mais au moins je sens que je vais me faire du fun.

Saigono avait un sourire au visage, les yeux bien ouvert avec la pupille toute petite, lui fessant un air psychopathe, le doigt dans sa mains, il aime bien s'amuser avec les moments stressant et jouer avec le danger. La pupille reprend sa forme normal et affiche seulement un léger sourire a Shin-Ji, l'air est moins tendu, il se sent plus en sécurité depuis que cette événement est passer. Il metta l'arc a poubelle, servant a rien a présent, il tend le doigt a Shin-Ji en ricana un peu.

Veut tu t'amuser avec un doigt ? Si tu le veut pas je m'amuserais avec a le coller a quelque part ... Mais oui ! Sur le bureau du professeur ! Enfin, sa c'est si tu le prend pas, sa me dérange pas non plu. sur le papier de toilette sa serais drôle aussi dans les toilettes.

Saigo affichait un sourire amical, il s'en foutait de ce qui c'était passer, sa lui a fait du bien de bouger, il a plus le gout de s'amuser et de déliré a présent. Sa c'était bien lui lorsqu'il ce trouve avec quelqu'un qu'il sait qu'il ne se fera pas attaquer. Sa ce trouve a être son genre aussi de délirez a des moment ou que c'est pas vraiment le moment de délirez. Il le sait, mais le fait pareil, même si il a un cadavre ou sur le bord de ce faire attaquer et il le sait, il trouve tout le temps de quoi a dire quand qu'il veut jouer. Bref, revenons pour la chambre, sa se pourrais bien que j'aie une place. J'irais me renseigner.

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Mar 21 Juin - 2:27


— L'Arrivé du Zombie —
2015
L'ami Nozomi faisait signe de tête qu'il était d'accord pour faire une tentative auprès de l'accueil de l'hôtel afin de voir si oui ou non une chambre lui était réservé. Shin-ji commençait donc à se diriger vers la porte d'entrée, étirant ses bras vers le ciel, baillant un coup son ennuie. Puis il entendait de manière soudaine un bruit de taule derrière lui. Se retournant, il constatait que Nozomi-san venait d'intercepter des flèches, celui-ci étant en train de lancer un couteau quelque part. Qu'un humain est fait cela était une confirmation en soit. Nozomi Saigono était assurément un hunter. C'était bien la veine du Zombie ça. La première personne sur qui il tombait et avec qui il parlait sur cet archipel n'était ni plus ni moins, qu'un genre d'humain qu'il s'était vu contraint de tuer, plusieur fois, avant de venir à Naoko.

Shin-ji observait son comparse faire son petit manège dans l'avenue. La petite démonstration publique avait attiré les regards et le zombie était certains que les questions fuseait à toute allure dans les petites têtes des gens ayant pu voir l'action. Petit ricannement provenant de Shin lorsqu'il constatait avec grand amusement que Nozomi se trimballer joyeusement avec un doigt délester à son propriétaire. Le jeune homme avait même l'espace d'un instant un vrai regard de tueur, mais c'était bref. Après quoi il revenait sur le fait d'entré dans le hall de l'hôtel.


Tu croyais qu'il allait te dire " J'adore manger des doigts" ?


Saigono semblait finalement très amusé par le doigt. Pensant même à des farces à faire en utilisant ce doigt. Effectivement cela aurait pu être du goût du zombie, mais le jeune homme ne finirait pas dans la même école que lui alors inutile de revenir sur ce sujet, une réponse précise et concise et changement de sujet, le tout sur un fond humoristique.


Non ça ira merci, garde-le tu as l'air d'avoir plein d'idée sur la manière de l'utiliser. Si tu veux vraiment faire une farce en cours, tu tiens le doigt et lève la main qui le tiens et là tu pourras dire "On m'a toujours dit de lever le doigt pour avoir la parole." je suis certain que ça aura son petit effet.



L'humain avec qui il était en ce moment, semblait assez lunatique dans son genre mais bon... ça le rendait légèrement plus intéressant. De plus il était toujours pratique de "copiner" avec un Hunter tout en le laissant croire que l'on était du même bord que lui, humain. Faisant signe à Nozomi de le suivre, Shin entré dans le hall de l'hôtel et se rendait directement à l'acceuil. Parlant à une des femmes présente.


Excusez-moi madame? Nozomi-san ici présent est arrivé par le dernier paquebot sur l'archipel et il semblerait qu'on ne lui est pas communiquer où il logerait. Comme j'ai constaté que la majorité des passagers du paquebot était à l'extérieur ou dans le hall, je me suis dit que vous auriez peut-être une chambre prévue au nom de Nozomi Saigono. Pourriez-vous vérifier je vous prie? Merci.



Parlant avec un sourire charmeur et pointant Nozomi lorsqu'il le désignait, Shin-ji attendait donc que la femme vérifie sur l'ordinateur si oui ou non le jeune homme blasé et lunatique avait une chambre prévue pour lui dans l'hôtel.

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 19
Messages : 135
Points R.P.G : 7705
Date d'inscription : 12/06/2016
Localisation : Québec


Carnet
En couple avec: Ma crème glacer
Camp: Cohabitation
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Mar 21 Juin - 4:51

Saigo leva le regard sur Shin-Ji après avoir entendu c'est mots, c'est une méchante de bonne idée ! Gardon le doigt pour le faire en classe, il prend un bandage sur la poigner d'un de c'est couteau de lancer qui déroule facile, l'attache sur le doigt pour éviter que le sang se propage dans son blouson, conservé le doigt plus longtemps. Il le mettra dans le congélateur des qu'il en aura un. Il a hâte de voir la réaction des autres lorsqu'il fera cette blague en classe. Il la met dans la pochette pour c'est couteau de lancer, il avait une place de libre, il a perdu son autre couteau, il s'en achètera un autre si il a de quoi, c'est des couteau de lancer basique, il regardera pour en avoir des plus spécial pour lui.

Ta vraiment une bonne idée ! Je t'expliquerais la réaction qu'aura les autres des que je le ferais.

Il ricana face a l'idée. Il regarde sa voiture, il a enfoncé la taule sur le toit de sa voiture, c'est pas grave, avec un débouche toilette sa va ce replacer facile. Il ce remet a suivre Shin-Ji. En rentrant a l'intérieur il remarqua toute les moindres détails de l'immeuble. L'intérieur était bien fait. Sa va faire bizarre pour lui de ce retrouver dans un hotel, toujours l'habitude d'être dans une maison avec c'est parent. Je vais être seul, c'est la que la vie d'adulte va commencer, même si je suis encore au lycée. Shin-Ji entame la discution avec la dame qui fait ces recherches a l'ordinateur. La dame ce retourne vers moi et me tend des clefs.

Oui, il a belle et bien une chambre réservé pour voir, de la part de votre mère. Dernière étage tout en haut, bonne journée !


En prenant les clefs, Shin-Ji avait raison, j'avais belle et bien une chambre dans le même hotel que lui. En plus au dernier étage, souvent c'est les plus spacieux. Ces parents l'on continuer d'y donner des cadeaux même après ce qui c'est passer, il commence a ce demander si sa n'est pas un piège. Il regarda la clefs avec un air un peu plus sérieux, comment sa mère le savais qu'il se ramasserait ici ? C'est louche, mais sa n'empêche pas d'afficher un sourire a Shin-Ji.

Merci Shin-Ji san, je pensais pas avoir une chambre ici, encore moins de la part de ma mère. Je trouve sa un peu bizarre, mais je me plaindrais pas dessus. Je vais t'en devoir une. Va-t'on regarder a quoi ressemble nos chambre ? Ou plutôt notre demeure ?

_________________

Merci Ayumu :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Mar 21 Juin - 23:39


— L'Arrivé du Zombie —
2015
Apparemment, ce cher Saigono avait adopté l'idée d'usage du doigt que venait de lui proposer Shin-ji. Il en riait déjà intérieurement. Reportant alors son attention sur la femme à l'accueil, il était des plus satisfait d'avoir eu raison concernant la chambre de Saigono. On tendait une clef de chambre au jeune homme. Une histoire comme quoi la mère de celui-ci avait pris une réservation ce qui semblait le rendre sceptique. Suite à quoi le zombie se voyait offrir un choix.


J'opte pour d'abord jeter un œil à nos chambres, ensuite on ira en ville. Je veux voir à quoi ressemble lui suite Impériale.



Ah oui impériale, carrément? ça va les chevilles enfle pas trop?


Observant alors une dernière fois les personnes présente dans le hall, Shin-ji ricanait. Puis il faisait signe à Nozomi de le suivre. Prenant l’ascenseur, direction le dernier étage. Une fois arriver tout en haut Shin-ji partait jeter un œil à sa suite. La porte de sa suite était une double porte. La porte de celle de Saigono faisait face à celle du Zombie. Petit mouvement de la tête approbateur et voilà le zombie qui entrait dans sa suite. Ses deux valises était bel est bien là. Il vérifiait qu'elle soit intact.

Après avoir fait le tour et tout vérifié, il ressortait de sa suite, beuglant à Nozomi qu'il l'attendrait dans le hall. Prenant l'ascenseur pour redescendre, il sortait sa petite boîte de poche, mangeant un nouveau mini-sushi à l'humain. Puis il sortait de cette boîte mouvante, venant à l’accueil pour attendre son comparse Nozomi-san. Pour s'occupé, il décidait de faire un peu de drague avec les hôtesses à l'accueil. Le flirt est toujours un passe temps agréable, même après toutes ses années.


Vieux pervers!

ft. Saigono Nozomi

_________________


Dernière édition par Shin-ji Akyoka le Jeu 23 Juin - 19:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
I am
Masculin Age : 27
Messages : 192
Points R.P.G : 8165
Date d'inscription : 17/06/2016


Carnet
En couple avec: Personne
Camp: Monstre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   Mer 22 Juin - 1:20

RP TERMINER suite dans J'ai une idée (Ft Shin-ji)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Arrivé du Zombie [Saigono] {Terminé}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archipel Naoko :: Flood :: Archive RP :: Rp terminés-
Sauter vers: